Clicky

Une imprimante 3D construit une maison en seulement 8 heures

Les imprimantes 3D commencent à se démocratiser petit à petit. Elles sont utilisées dans tout type de domaine, notamment la construction. La start-up ukrainienne PassivDom propose d’imprimer grâce à leur robot une maison de 32 000 dollars en seulement 8 heures.

De nombreux constructeurs commencent à utiliser l’impression 3D pour réaliser des maisons. La société Passivdom l’utilise ici pour fabriquer des pièces de maisons de petite taille. Ils impriment donc les murs, le plancher et le toit en seulement 8 heures.

Une rapidité inédite pour créer des logements qui sont totalement autonomes et mobiles.

La construction 3D à toute vitesse

Les plans 3D ont été conçus en Ukraine et en Californie, où se situent les usines de PassivDom. En huit heures sont imprimées les bases de la maison par un robot à 7 axes. Une vitesse record. Puis des employés installent par la suite le système électrique et la plomberie, ainsi que la porte et les fenêtres.

Les murs ont une épaisseur de 20 centimètres et les matériaux utilisés sont la fibre de carbone, de la résine, de la fibre de verre, du polyuréthane et des fibres de basalte.

Le constructeur propose un premier « module » de 36 mètres carrés qui peut également s’assembler à d’autres modules (jusqu’à quatre) pour créer des maisons allant de 72 à 144 mètres carrés. Le tout dans une ambiance moderne et confortable.

La start-up peut éventuellement fabriquer des modules personnalisés. Les modèles premium sont même livrés meublés. Une maison de 72m2 non autonome coûte environ 75 000€ et 95 000€ en version autonome. Intéressant vu le niveau de qualité proposé et par rapport à l’immobilier « classique ».

Autonomie et mobilité parfaites

La particularité des maisons proposées réside donc dans le fait qu’elles sont totalement autonomes. Aucune nécessité d’être raccordée à un réseau électrique public. Idem pour l’eau. L’énergie solaire est récoltée et stockée dans une batterie pour alimenter la maison. Quant à l’eau, elle est récupérée depuis l’humidité de l’air, elle est ensuite filtrée.

Les maisons disposent également de leur propre système de traitement des eaux usées. Totalement indépendantes et mobiles, elles peuvent être de ce fait placées n’importe où, notamment dans des endroits reculés du globe, aux climats extrêmes.

C’est également une voie très intéressante pour toutes les personnes qui n’ont pas de toit dans le monde, notamment dans les pays sous-développés. Hormis son prix avantageux, c’est surtout l’association à cette totale indépendance qui ouvre des perspectives pour les pays en difficultés.

Offrir un toit à un prix abordable, c’est l’objectif principal de cette entreprise innovante. La technologie au service de l’homme, et nous ne sommes pas au bout des surprises apportées par l’impression 3D.

Share this post

JB

Infirmier | Passionné par les nouvelles technologies et la photo