Une influenceuse menacée de mort pour une photo peu réaliste

Scarlett London a une vingtaine d’années et elle se décrit elle-même comme une YouTubeuse et une blogueuse. Très présente sur les réseaux sociaux, elle est à la tête d’une belle communauté, mais elle s’est retrouvée au cœur d’une vive polémique en fin de semaine dernière.

Tout a commencé avec une simple photo publiée par l’influenceuse sur la plateforme Instagram.

Scarlett London

L’image la montrait assise dans son lit, en pyjama, les cheveux coiffés et le maquillage irréprochable.

Une influenceuse menacée de mort pour une mise en scène

Scarlett tenait entre ses mains une tasse de thé et deux assiettes contenant des fraises et des pancakes se trouvaient à ses côtés.

La photo s’accompagnait d’un descriptif court expliquant en substance que cette photo avait pour but de mettre en lumière la « morning routine » de l’influence, une « morning routine » reposant essentiellement sur un beau sourire, des pensées positives et quelques gourmandises.

Il ne s’agissait cependant pas d’une publication spontanée. En réalité, la photo était le fruit d’un partenariat monté avec Listerine, une marque réputée sur le marché des bains de bouche.

Ce n’est cependant pas ce qui a mis le feu aux poudres. En réalité, si de nombreux internautes ont montré leur désapprobation, c’était avant tout pour la mise en scène présentée. L’influenceuse était en effet apprêtée, et ce alors même qu’elle était censée sortir de son lit.

Beaucoup ont alors accusé Scarlett de chercher à véhiculer une image fausse, une image pouvant potentiellement porter préjudice aux adolescentes et aux personnes fragiles.

Le cyberharcèlement, un acte répréhensible

La polémique ne s’est cependant pas limitée à Instagram. Certains internautes ont en effet copié l’image pour la partager ensuite sur Twitter et la situation est rapidement devenue incontrôlable.

Scarlett a en effet été visée par de nombreuses insultes. Plus tard, en revenant sur toute l’affaire, l’influenceuse a également déclaré avoir été la cible de plusieurs menaces de mort.

Pour tenter de mettre un terme à la polémique, Scarlett a alors publié une nouvelle photo afin de donner sa vision des faits. Elle a ainsi expliqué que si elle faisait parfois de la publicité pour des marques, elle choisissait avec soin ses partenaires. L’influenceuse a également expliqué que ses photos ne reflétaient pas toujours la réalité et qu’elle tentait avant tout de donner une vision optimiste et positive du monde à ses abonnés.

En soi, cette polémique n’a rien d’inédit. Les réseaux sociaux ne sont pas tendres et il arrive fréquemment que des règlements de compte de ce genre surviennent, avec le même genre de dérapages.

Toutefois, Internet n’est pas une zone de non-droit et nous en avons encore eu l’exemple cet été. Des cyberharceleurs ont été condamnés pour avoir posté des menaces visant Nadia Daam et Nikita Bellucci.

Pour se défendre, ces derniers avaient alors expliqué qu’ils n’avaient pas réellement conscience des répercussions de leurs actes.

Mots-clés instagram