Bientôt une IA au service de la vie conjugale ?

Impliquée de plus en plus dans la vie quotidienne, l’intelligence artificielle est actuellement capable d’intervenir dans des disputes de couples. C’est le fruit des recherches menées par un groupe de psychologues et d’ingénieurs venant de l’université de Californie. Ils ont partagé leur prouesse sur IEEE Computer.

En réalité, l’instrument consiste à identifier en temps réel un conflit entre deux partenaires. À terme, les créateurs du projet souhaitent le déployer pour aider certaines personnes à éviter ce genre de situation désagréable à partir d’une application disponible sur les smartphones.

IA dispute couple

Pour aider les scientifiques dans l’accomplissement de leur travail, une trentaine de couples ont accepté de tenter l’expérience et tester l’appareil pendant toute une journée.

Une IA capable de détecter les conflits au sein du couple

Adela Timmons dirige les recherches. Son équipe a installé les différents appareils sur chaque personne et l’expérience se déroulait à  domicile. Le dispositif était composé d’un capteur placé sur la poitrine pour mesurer le rythme cardiaque, d’un bracelet pour mesurer la tension de la peau et d’un smartphone pour l’enregistrement des conversations.

C’est à partir de ces instruments que l’intelligence artificielle a pu comprendre que les couples étaient en train de se disputer.

En réalité, pour se faire, le programme s’est appuyé sur plusieurs éléments et notamment sur le rythme cardiaque des participants ou encore sur leur tension. Les mots échangés au sein du couple ont également été pris en compte par le dispositif.

Un dispositif relativement efficace

Afin d’améliorer sa précision, l’IA demandait systématiquement aux couples venant de se disputer de répondre à un court questionnaire.

Les résultats ont alors révélé un taux de précision avoisinant les 79,3 %. Toutefois, ce taux n’a été obtenu que grâce aux capteurs biométriques installés sur les participants. Lorsque l’IA s’appuyait sur le vocabulaire et sur les mots échangés au sein du couple, le taux chutait à 62,3 %.

Adela Timmons est cependant très optimiste sur l’évolution du projet et elle espère pouvoir créer prochainement une application pour améliorer la relation au sein du couple. Pour elle et son équipe, l’étape suivante serait d’éviter les disputes en les prédisant à l’avance.

Les chercheurs veulent également mettre en place des systèmes d’intervention en temps réel en lançant un avertissement en cas de conflit ou en interrompant la conversation en proposant des pauses. D’ici là, bien sûr, l’IA devra se montrer plus précise et plus pertinente.

Mots-clés insolitesociologie