Une loi pour rendre les robots sexuels moins réalistes ?

Lorsqu’on parle de poupée sexuelle aujourd’hui, on imagine encore une poupée gonflable grossière.

Mais la réalité est que les poupées sexuelles deviennent de plus en plus réalistes, à tel point qu’un expert pense qu’on devrait mettre en place des « lois sur l’apparence » de ces robots sexuels. En effet, le futurologue Dr Ian Pearson affirme que de telles lois sont essentielles pour empêcher les robots sexuels de paraître trop réalistes.

sexy

Crédits Pixabay

Une réglementation de l’apparence des robots sexuels pour les dissocier des humains

Interrogé par le Daily Star Online, le Dr Pearson a déclaré que : « C’est possible (que nous n’arrivions pas à faire la différence), mais la réglementation peut forcer certaines différences visibles à se faire remarquer. » Par exemple, le Dr Pearson pense que les robots sexuels pourraient avoir des yeux verts brillants, une subtilité montrant qu’ils ne sont pas humains.

À la question de savoir si ces lois pourraient être contournées par les fabricants de robots sexuels, il répond que : « Oui, ou par un État voyou. Mais dans un tel cas, il est peu probable que cet État soit très puissant, de sorte qu’il aurait une portée limitée en termes existentiels. »

Les suggestions du Dr Pearson interviennent quelques jours à peine après qu’un expert en robots sexuels, Brick Dollbanger, ait affirmé que les réseaux 5G rendraient les robots sexuels tellement réalistes que nous ne serions pas en mesure de les distinguer des humains.

Des robots sexuels de plus en plus réalistes

La technologie des robots sexuels a énormément progressé ces dernières années. Le fabricant Realbotix a récemment équipé ses modèles Harmony du Wi-Fi, permettant une animation et un mouvement optimisés. Ils bénéficieront également bientôt de la 5G, ce qui signifie qu’ils pourront fonctionner et se mettre à jour sans être à proximité d’un routeur.

Brick Dollbanger pense que cela ouvre la voie à la possibilité que les petites amies IA soient un jour si réalistes qu’on ne pourra pas faire la différence entre elles et les humains.

« Chaque fois que vous obtiendrez un flux d’informations plus constant d’un logiciel à un matériel, vous obtiendrez une meilleure synchronisation et un mouvement plus fluide et réaliste de votre matériel. C’est la clé de l’évolution synthétique. Cela ne concerne pas simplement le mouvement, mais le mouvement humain au point d’être impossible à distinguer des humains réels. », affirme t-il.

Mots-clés insolitensfy