Une Lune Bleue pour la fin du mois de janvier

L’année 2018 sera une année de « skywatching ». Elle offrira de nombreux spectacles aux amateurs d’astronomie. Dès le premier jour de l’année, une Super Lune s’est déjà produite. Le dernier jour du mois de janvier, les astronomes ont prévu l’apparition d’une autre Super Lune, qui se distinguera comme une Lune Bleue. Il s’agit d’un événement extrêmement rare. Le dernier enchaînement similaire enregistré date d’il y a cent cinquante ans.

Le ciel du mercredi 31 janvier sera également orné d’une éclipse lunaire. En somme, trois événements cosmiques auront lieu ce jour : une Super Lune, une Lune Bleue et une éclipse lunaire. L’année sera également marquée par d’autres dates importantes pour l’astronomie. Le calendrier des événements cosmiques de l’année est déjà disponible.

JAXA Lune

Les amateurs d’astronomie seront comblés, car ils n’auront besoin que d’un télescope pour contempler les spectacles depuis le sol terrestre.

Treize pleines lunes au lieu de douze

Pour rappel, une Super Lune est une pleine lune ou une nouvelle lune extrêmement proche de la Terre. Il s’agit du moment où la lune est à son périgée. Néanmoins, Le Monde avait déjà souligné que « le terme ‘superlune’ n’est (…) pas un terme astronomique et ne recouvre pas de définition précise ». La distinction entre une lune dite « normale » et une « Super Lune » serait tellement infime qu’ « il est très improbable que vous remarquiez une différence à l’œil nu. »

Par ailleurs, l’astre prend le nom de Lune Bleue lorsqu’une année comprend treize pleines lunes au lieu de douze.

Enfin, on parle d’éclipse lunaire lorsque la Terre s’interpose entre le soleil et son astre. Celle de 2018 sera une éclipse solaire totale. Elle aura lieu au milieu de la nuit. Ceux qui veulent s’assurer d’une belle vue de la série spectaculaire devront se rendre en Australie, en Amérique du Nord, en Asie de l’Est et dans l’océan Pacifique.

D’autres événements marquants

En outre, d’autres événements cosmiques se produiront tout au long de l’année. Par exemple, une autre éclipse lunaire totale se produira en quelques minutes cet été. Celle-ci sera visible depuis l’Europe, l’Afrique, l’Asie, l’Australie et l’Amérique du Sud.

Le 12 août, il y aura les Perséides, appelés aussi « larmes de Saint-Laurent ». Il s’agit d’une pluie de météores de petite taille. Tout au long du mois de décembre apparaitront les Géminides, une pluie d’étoiles filantes.

La Chine prévoit également de lancer la sonde spatiale lunaire Chang’e 4 cette année. L’objectif de la mission consistera à explorer la face cachée de la Lune.

Mots-clés astronomielune