Une Lune Noire pour fêter la fin de la semaine

Il sera tout à fait inutile de chercher la Lune des yeux cette nuit. Pas si vous résidez dans l’hémisphère ouest en tout cas. Caché dans l’ombre de notre belle planète, notre satellite va effectivement disparaître pour la nuit. C’est ce qu’on appelle la Lune Noire, un phénomène assez rare et qui ne se reproduira pas avant deux ans.

En réalité, la lune noire désigne deux phénomènes très différents : l’absence de pleine lune dans un mois calendaire ou une deuxième nouvelle lune dans un même mois.

Lune Noire

Cette nuit, la Lune a posé un RTT.

Ici, en l’occurrence, il s’agit de la seconde option et c’est assez logique puisque le premier cas ne se produit qu’en février.

Cette nuit, la Lune sera invisible dans l’hémisphère ouest

La Lune Noire a donné naissance à de nombreux mythes au fil des années. Les Grecs, par exemple, pensaient que cette nuit célébrait l’union du Soleil et de la Lune et qu’il s’agissait ainsi du seul moment où les deux astres pouvaient se retrouver.

Les astrologues ne voient évidemment pas les choses de la même façon. Pour eux, la Lune Noire désigne avant tout le point immatériel où se situe le second foyer de l’ellipse de l’orbite lunaire autour de la Terre.

Ils la surnomment aussi Lilith depuis 1918 et depuis que l’astrologue Sepharial a utilisé ce terme pour désigner ce phénomène.

Si ce nom évoque quelque chose en vous, c’est tout à fait normal car Lilith est à la base une figure démoniaque dans la tradition juive. Elle apparaît ainsi quatre fois dans le Talmud et elle est censée être un démon féminin aux cheveux longs, un démon pourvu de deux longues ailes.

Selon la légende, elle serait une des premières succubes et elle serait née la fille d’Ahriman.

Si les astrologues utilisent ce nom pour la désigner, ce n’est évidemment pas par hasard. La Lune Noire a souvent été associée au mal, à la souffrance et à des sentiments négatifs.

Alors bien sûr, la Lune Noire ne le sera pas pour tout le monde. Comme indiqué un peu plus haut, il faudra se trouver dans l’hémisphère ouest pour en profiter. Pour la petite histoire, il faut d’ailleurs savoir que la dernière lune de ce type remonte à mars 2014. La prochaine aura lieu en 2019 et plus précisément en juillet.