Une météorite a explosé dans le ciel de la Nouvelle Angleterre !

La Nouvelle Angleterre fait beaucoup parler d’elle depuis la semaine dernière et cela n’a rien de surprenant car une gigantesque boule de feu a illuminé le ciel au dessus du Vermont et des états environnants. Elle a été causé par l’explosion d’une météorite. L’American Meteor Society a mené sa petite enquête et un musée local offre même une belle récompense à quiconque lui apportera des fragments de l’objet.

La Terre est souvent frappée par des météorites mais ces dernières passent généralement inaperçues car elles ont tendance à se désintégrer dans l’atmosphère de notre planète.

Météorite USA

Une météorite a explosé dans le ciel américain la semaine dernière.

Toutes les météorites ne sont cependant pas logées à la même enseigne, loin de là.

Les météorites les plus massives peuvent survivre à leur entrée dans l’atmosphère

Les corps les plus massifs parviennent en effet à survivre à leur entrée dans l’atmosphère et certains peuvent même atteindre le plancher des vaches.

Parmi les météorites les plus remarquables, on peut citer celle d’Ensisheim qui est tombée en Alsace le 7 novembre 1492 et qui pèse un peu plus de 120 kg ou encore la météorite de Hoba qui a été découverte en 1920 en Namibie et donc la masse est estimée à 66 tonnes.

Mardi dernier, les habitants de la Nouvelle Angleterre ont pu assister à un spectacle assez saisissant. Le matin, alors que de nombreux habitants de la région se rendaient au travail, une gigantesque boule de feu est apparue dans le ciel au dessus de plusieurs états.

Elle a filé sur plusieurs kilomètres avant d’exploser dans une lumière verdâtre particulièrement intense.

La météorite s’est séparée en deux morceaux avant d’entrer dans notre atmosphère

L’American Meteor Society a relevé un peu plus de 300 observations directes dans les états du Maine, du Vermont, de Rhode Island, de New York et de Pennsylvanie.

Le phénomène a même été observé par certains canadiens.

Si l’on en croit les analyses faites par les astronomes, alors la météorite se serait fractionnée en deux parties avant d’entrer dans notre atmosphère et avant d’exploser dans le ciel américain.

Le plus gros fragment serait tombé dans une forêt située au nord de l’Etat du Maine, à environ 30 kilomètres de la ville de Rangeley.

Un musée local offre d’ailleurs une récompense de 20 000 $ à la personne qui lui apportera un morceau de la météorite pesant au moins un kilo-gramme. Si vous êtes dans le coin et si vous avez un peu de temps à tuer, alors quelque chose me dit que vous allez avoir de quoi vous amuser.

Mots-clés espacemétéorite