Une météorite est tombée sur la niche d’un chien au Costa Rica

La Terre reçoit très souvent la visite d’astéroïdes. Si la plupart d’entre eux passent à bonne distance de notre planète, il arrive parfois qu’ils s’échouent dans notre atmosphère, se transformant par la même occasion en météorite. C’est précisément ce qui s’est produit au Costa Rica le mois dernier.

Le 23 avril, un astéroïde est en effet entré dans l’atmosphère terrestre au-dessus de l’Amérique Latine.

Simulateur astéroïdes

Crédits Pixabay

L’objet ne s’est pas totalement désintégré en traversant la barrière invisible séparant notre monde de l’espace. En réalité, il a explosé et l’un de ses fragments a continué sa course en direction de la surface de la Terre.

Une météorite est tombée sur la niche d’un chien au Costa Rica

Pour venir traverser le toit d’une niche située sur une propriété perdue au beau milieu du Costa Rica.

Fort heureusement pour son occupant et ses propriétaires, la niche en question était vide au moment des faits. La météorite, un corps de la taille d’une pierre, a en effet traversé le toit de la niche, pour finir sa course à l’endroit où dort habituellement le chien.

Si l’on en croit Space, alors cette météorite ne serait pas la seule du genre. Plusieurs autres fragments ont été retrouvés dans la région et ils proviennent bien entendu tous du même corps.

D’après les premières analyses effectuées par les équipes dépêchées sur place, la météorite retrouvée dans la niche du chien serait riche en argile et elle proviendrait d’un astéroïde de la taille d’une machine à laver.

Laurence Garvie, une chercheuse du Center for Meteorite Studies de l’Arizona State University, pense que l’astéroïde d’origine a erré pendant environ 4,56 milliards d’années avant de croiser la route de notre planète. Les chercheurs vont bien entendu pousser plus loin leurs investigations et une étude plus élaborée sera menée durant ces prochains mois.

Un autre regard sur le passé du système solaire

Garvie et son équipe comptent notamment étudier les différents composants constituant la météorite, mais également ceux de tous les autres fragments retrouvés dans la région. La tâche s’annonce ardue, d’autant que ces roches sont assez fragiles. Elles devront ainsi être stockées avec le plus grand soin pour éviter les dommages :

« Si vous laissiez cette chondrite carbonée exposée à l’air, elle perdrait certaines de ses caractéristiques extraterrestres. Ces météorites doivent être préparées de telle manière à pouvoir être utilisées pour la recherche actuelle et future. »

Une stratégie logique. Les chondrites carbonées sont assez rares et elles sont aussi connues pour contenir de nombreux composés chimiques. Un moyen comme un autre de mieux comprendre le processus de formation du système solaire.

Mots-clés météorite