Une momie égyptienne intacte a été découverte à Louxor

En effectuant des fouilles à Louxor, dans le sud de l’Égypte, des archéologues ont découvert une momie pharaonique datant de plusieurs millénaires. Elle se trouve dans un très bon état de conservation et elle devrait nous en apprendre un peu plus sur l’histoire de la 18e dynastie.

La découverte a effectivement été faite non loin du temple des millions d’années, un temple remanié par le cinquième pharaon de cette dynastie, et plus précisément par Thoutmosis III.

Momie Louxor

Une nouvelle momie a été découverte à Louxor.

D’après les informations dont on dispose, ce pharaon serait le fils de Thoutmosis II et d’Iset, une de ses épouses secondaires.

Thoutmosis III, le roi guerrier

Il n’était qu’un enfant lorsqu’il a accédé au pouvoir et il n’a donc pas pu exercer tout de suite. La régence du royaume a ainsi été confiée à sa belle-mère, une femme du nom de Hatchepsout. Cette dernière l’a tenu à l’écart du trône pendant une vingtaine d’années environ, mais elle a fini par rendre l’âme, dans des circonstances mystérieuses.

Lorsque Thoutmosis III est monté sur le trône, il a décidé de poursuivre la politique de conquête de son père et il a ainsi mené de nombreuses campagnes en Nubie, mais également en Asie.

Il ne se contentait d’ailleurs pas de les ordonner puisqu’il les dirigeait sur place et il menait ainsi ses troupes au combat. Beaucoup d’historiens le désignent comme un roi guerrier.

Grâce à ses nombreuses victoires, Thoutmosis a permis à l’Égypte d’engranger de nombreuses richesses. Toutefois, il ne s’est pas contenté de mener ses troupes à la guerre et il a ainsi fait construire de nombreux temples durant son règne.

La momie appartiendrait à un homme de la noblesse, proche de la maison royale

Le temple des millions d’années n’en fait pas partie. Il a effectivement été érigé par Amenhotep 1er, mais Thoutmosis l’a beaucoup remanié de son vivant et il l’a notamment agrandi.

De nombreuses fouilles ont été menées sur le site durant ces dernières années, mais ce temple n’a visiblement pas encore livré tous ses secrets puisque des archéologues ont découvert une nouvelle momie dans une tombe située dans la région.

La momie était recouverte de plusieurs couches de lins et placée dans un sarcophage en bois aux couleurs vives. Les chercheurs pensent qu’il s’agit de la dépouille d’un homme de la noblesse proche de la maison royale, un certain Amenrenef.

Selon Myriam Seco Alvarez, la femme à la tête de l’équipe responsable de cette étonnante découverte, le sarcophage de la momie aurait été décoré avec de nombreux symboles religieux de l’Egypte Antique et notamment avec plusieurs figures divines comme Isis, Nephtys et les quatre fils d’Horus.

Crédits Photo : Stringer, Ministère des Antiquités Egyptiennes, AFP

Mots-clés archéologiemomie