Clicky

Une mystérieuse boule a été découverte parmi les nouvelles lunes de Jupiter

L’année dernière, les astronomes de la Carnegie Institution for Science ont découvert une douzaine de lunes en orbite autour de Jupiter. Pour effectuer cette découverte, ils ont eu recours au télescope Blanco qui se trouve au Chili. Trouver ces nouvelles lunes de Jupiter n’était pas l’objectif principal des scientifiques.

Alors qu’ils cherchaient en premier lieu à débusquer des objets lointains, voire des planètes au-delà de Pluton,  ils décidèrent aussi de jeter un coup d’œil sur les corps célestes gravitant autour de Jupiter.

Jupiter

Ils y trouvèrent ainsi les douze lunes qui ne gravitaient pas toutes de la même façon. Deux d’entre elles, les plus proches de la planète géante, tournaient dans le même sens que Jupiter. Plus loin, à environ vingt-quatre millions de kilomètres de la planète, ils observaient neuf planètes qui tournaient dans le sens inverse de Jupiter et une autre lune, située à la même distance, tournait aussi dans le même sens que Jupiter.

Les astronomes ont donné le nom de Valetudo à cette lune particulière.

Une lune différente de ses voisines

Les astronomes ont observé ces douze lunes de nombreuses fois, ont relevé leurs orbites exactes et les ont soumises à l’approbation de l’Union astronomique internationale. Cette dernière les a officiellement reconnus corps célestes.

Pour ce qui est de Valetudo, un astronome de la Carnegie Institution for Science, Scott Sheppard, a déclaré que sa situation était très instable.

Selon ce scientifique, le problème consiste dans le fait que cette lune soit la seule dans sa région à tourner dans la direction opposée aux autres lunes de son entourage. L’astronome craint ainsi une collision frontale entre ces corps célestes. Le scientifique suppose que ce ne serait pas la première fois que les lunes de Jupiter entreraient en collision.

Jupiter aurait connu de nombreuses collisions lunaires dans le passé

Scott Sheppard croit que les collisions lunaires pourraient expliquer l’actuel paysage de Jupiter avec les morceaux de roches et de poussière qui entourent actuellement la planète. Le chercheur avance la thèse selon laquelle les minuscules lunes de Jupiter sont en réalité les fragments de trois plus grandes lunes qui existaient auparavant.

L’astronome s’interroge alors sur les événements qui se sont produits pour que ces trois corps célestes géants aient explosé. C’est ici que Valetudo entre en jeu. Selon Sheppard, une lune tournant en sens inverse des autres lunes comme Valetudo a pu causer de nombreuses collisions frontales, expliquant la taille minuscule des corps célestes actuels.

Mots-clés astronomiejupiter

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !