Une Nintendo Switch Mini pour l’automne selon Nikkei

Nintendo travaille-t-elle réellement sur une version compacte de la Switch ? En tout cas, si l’on en croit le journal économique Nikkei, la firme aurait l’intention de commercialiser une Nintendo Switch Mini dès cet automne.

C’est une information qui ne manquera pas d’attiser la curiosité des passionnés de jeu vidéo. Selon effectivement le journal japonais mentionné ci-haut, la Nintendo Switch devrait avoir droit à une version mini cette année. Malgré sa compacité, le dispositif serait adapté au jeu portable tout en permettant aux joueurs de jouer sur un écran externe.

nintendo-switch-maj. credits-pixabay.com

Crédits-pixabay.com

La Nintendo Switch Mini pourrait ainsi être lancée dès cet automne afin de pimenter la sortie de Pokémon Épée et Bouclier, le futur jeu vidéo de rôle de la firme japonaise. De toute manière, le fait que Nintendo lance une variante compacte de sa console phare ne devrait pas nous étonner dans la mesure où elle avait déjà opté pour la même stratégie par le passé.

En effet, les consoles DS et 3DS ont eu droit à leurs déclinaisons.

Une Nintendo Switch Mini pour marquer la refonte de la gamme ?

D’après toujours le journal économique nippon, parallèlement au lancement de cette version compacte de la Nintendo Switch, la société dévoilera une nouvelle console dotée de nouveautés majeures tant au niveau du design qu’en matière de fonctionnalités.

Autrement dit, la commercialisation de la Nintendo Switch Mini devrait intervenir en même temps que la refonte de la gamme.

Cela sous-entend que la Nintendo Switch pourrait bientôt avoir droit à un successeur. Rien n’est cependant sûr, d’où la nécessité de prendre cette hypothèse avec des pincettes. Rappelons que le Wall Street Journal avait indiqué le mois dernier que Nintendo prévoirait de lancer deux nouveaux modèles de sa Switch : une version « lite » et une autre plus performante.

Une fermeture de la division Quality Of Life

Le nouveau rapport de Nikkei évoque également la culture interne et les défis futurs de Nintendo. Il mentionne notamment le fait que la division QOL (Quality of Life) du géant japonais aurait été fermée en raison de l’adoption d’une stratégie qui s’éloigne trop de la politique générale de la société. En effet, il semblerait que celle-ci ait travaillé sur des produits susceptibles de changer l’image de Nintendo.