Une nouvelle greffe de pénis réussie aux Etats-Unis

Thomas Manning a une soixantaine d’années et il habite à Halifax, dans le Massachusetts. Il a souffert d’une rare forme de cancer en 2012 et il a du subir une amputation du pénis afin de garder la vie sauve. Les années qui ont suivi ont été particulièrement difficiles pour lui mais sa souffrance touche désormais à sa fin. Il a en effet subi une greffe de pénis au début du mois.

Ce n’est pas la première fois que des chirurgiens parviennent à transplanter un pénis. La Chine a été la première à tenter le coup en 2006 en greffant le pénis d’un donneur décédé de 22 ans sur un quadragénaire.

Greffe pénis

Thomas va pouvoir reprendre une vie normale grâce à cette opération.

L’opération s’était bien passée mais l’homme avait fini par demander le retrait du greffon quelques semaines plus tard.

Ce n’est pas la première fois qu’une greffe du pénis a lieu

L’homme ne souffrait d’aucune complication mais il ne parvenait pas à se faire à l’idée d’être doté du pénis d’un autre homme, et sa femme non plus. Face à l’évidente détresse de leur patient, les chirurgiens avaient accepté d’accéder à sa demande, à contre-coeur.

L’Afrique du Sud a tenté elle aussi une opération du même genre en décembre 2014 sur un patient partiellement amputé de son pénis suite à des complications intervenues durant une circoncision. L’opération a été un véritable succès et le jeune homme est même devenu père quelques mois plus tard.

Jusqu’à présent, aucun chirurgien américain ne s’était aventuré sur ce terrain et c’est sans doute pour cette raison que Thomas Manning a fait la une de tous les médias la semaine dernière.

Comme indiqué un peu plus haut, Thomas a été touché par un cancer du pénis en 2012 et ses médecins ont pris la décision de procéder à une amputation du membre pour ne pas mettre sa vie en danger. Il s’est alors retrouvé avec un pénis difforme de 2,5 centimètres de long.

Thomas a beaucoup souffert de l’amputation de son pénis

Cette opération a été dévastatrice et il s’était rapidement porté candidat à une greffe future.

Le Dr Curtis Cetrulo a sélectionné son dossier pour tenter la toute première greffe organisée sur le territoire américain. L’opération a duré un peu plus de quinze heures mais tout s’est bien passé.

Selon le spécialiste, Thomas devrait en effet être en mesure d’uriner normalement dans quelques semaines. Il lui faudra cependant attendre quelques mois avant de pouvoir reprendre une vie sexuelle normale.

Cette opération ouvre de nombreuses perspectives et d’autres patients devraient ainsi être traités dans les mois et dans les années à venir par les chirurgiens américains.

Crédits Image

Mots-clés médecinesanté