Clicky

Une prothèse pour jouer de la batterie à trois bras

Des chercheurs travaillant pour le Georgia Institute of Technology de la ville d’Atlanta viennent de présenter une prothèse assez particulière. Grâce à elle, les musiciens vont pouvoir se greffer un troisième bras artificiel pour jouer de la batterie. Ils ont réalisé une vidéo pour montrer de quoi l’appareil est capable.

Cette prothèse a été élaborée par le professeur Gil Weinberg et par son équipe, composée de plusieurs étudiants spécialisés dans différentes disciplines telles que l’ingénierie, la robotique ou encore la musicologie.

Robot Batterie

Oui, ce musicien a bien un troisième bras.

Ils ont travaillé pendant plusieurs mois afin de développer un appareil capable d’assister les batteurs durant leurs performances artistiques.

Cette prothèse est totalement autonome et elle est capable d’apprendre en fonction du style du batteur

Relativement compacte, cette prothèse se présente sous la forme d’un bras robotisé à installer sur l’épaule du musicien. Totalement autonome, il adaptera sa frappe au rythme de la musique et à l’élément de la batterie qui lui est dévolu.

Mieux, il sera aussi capable d’adapter son « jeu » au style du batteur pour coller un maximum à ses particularités rythmiques.

Cette prothèse est donc dotée d’une véritable intelligence artificielle et elle est capable d’apprendre en fonction de ses expériences. Plus le musicien l’utilise, et plus elle est performante.

Sur le plan technique, l’appareil embarque de nombreux capteurs et il est aussi équipé de plusieurs moteurs offrant un niveau de précision extrême.

A terme, cette prothèse pourra être pilotée par les ondes cérébrales

Ce bras est très impressionnant mais ses concepteurs n’ont pas l’intention d’en rester là et ils souhaitent ainsi le connecter aux ondes cérébrales de son porteur pour que ce dernier puisse le contrôler directement par la pensée.

Il faudra cependant attendre plusieurs années avant que ce soit réellement possible.

En outre, pour profiter de ses services, les batteurs devront aussi réapprendre leur métier afin d’intégrer ce bras supplémentaire à leur technique.

A terme, ce bras artificiel pourrait trouver sa place dans de nombreux autres métiers et qui sait, il arrivera peut-être un jour où les blogueurs et les journalistes pourront eux aussi compter sur un troisième bras pour tenir leur tasse de café (ou autre chose) pendant qu’ils écrivent leurs articles. Là, on aura vraiment franchi un nouveau pas.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • ipfix

    génial on aura bientôt des soldats avec trois ou quatre bras. Ca va défoncer grave ;-)