Une Surface Lex en embuscade ?

Microsoft préparerait une nouvelle gamme de tablettes low-cost. Portant le nom de code Surface Lex, le premier appareil issu de cette ligne de produits ne devrait plus tarder à arriver.

La firme de Redmond se montre un peu avare en informations concernant l’avenir de ses tablettes. Mais grâce à Bloomberg, nous en savons désormais plus sur ses projets d’avenir, notamment son intention avec l’ardoise portant le nom de code Surface Lex. D’après le célèbre site d’informations américain, Microsoft projette effectivement de lancer une nouvelle gamme de tablettes dès la seconde moitié de 2018.

Surface Laptop

Cette gamme en question sera constituée de tablettes low-cost destinées à concurrencer l’iPad. Rappelons qu’Apple a dévoilé fin mars une nouvelle ardoise moins chère orientée vers l’éducation.

Une tablette de 10 pouces

Bloomberg ne précise pas d’où provient exactement l’information. Il se contente d’indiquer qu’elle émane d’une source proche du dossier. Ceci dit, il vaut mieux rester prudent.

Néanmoins, sachez que le média avance que la nouvelle tablette de Microsoft disposera d’un écran de 10 pouces. Une taille comparable à celle d’un iPad standard.

Comme on parle d’une gamme entière, plusieurs produits pourraient être annoncés. Aussi, d’après toujours le site, les nouvelles Surface auront un prix de départ autour des 400 dollars. Elles devraient avoir des bords arrondis, à la manière des ardoises d’Apple. Soulignons que les Surface actuelles possèdent des coins carrés.

Moins légère  

Par ailleurs, le site indique que la Surface Lex aura droit à un port USB Type-C.

Ce qui semble également intéressant, c’est le fait qu’elle devrait être 20 % plus légère que les tablettes haut de gamme. Par contre, son autonomie risque d’être moins satisfaisante.

Alors que la Surface Pro est en mesure de fonctionner 13,5 heures d’affilée avec une seule charge, la Surface Lex pourrait avoir une autonomie ne dépassant pas les 10 heures en lecture vidéo.

Concernant le processeur, il est possible que Microsoft ait conclu un accord avec Intel en vue de la fourniture de puces capables de supporter les applications compatibles Windows 10 Pro, le système d’exploitation censé faire tourner l’appareil.

Notons en outre que l’éditeur de Windows envisagerait de décliner le produit en plusieurs versions, dont des modèles équipés de 64 Go et de 128 Go de stockage. Certains devraient d’ailleurs pouvoir prendre en charge les réseaux 4G LTE.