Une YouTubeuse beauté s’est aspergé les yeux avec une bombe au poivre… pour tester l’efficacité de son mascara

Brandi Upton n’est pas encore très connue, elle est suivie par seulement une centaine de personnes sur YouTube, mais elle a tout de même trouvé un bon moyen de faire parler d’elle. Elle s’est en effet aspergé les yeux avec une bombe au poivre pour tester… son mascara. Eh oui.

Brandi travaille comme agent de sécurité. À l’origine, elle a créé sa chaîne pour partager son quotidien, mais aussi pour parler de maquillage.

YouTubeuse beauté

Capture YouTube

Les YouTubeuses beauté ne manquent pas sur la plateforme et il n’est du coup pas facile de se distinguer du lot lorsqu’on se lance dans cette activité.

Une YouTubeuse beauté pas comme les autres

Brandi a donc eu l’idée de produire du contenu un peu différent et de proposer ainsi à ses abonnés des tests extrêmes.

Pour le premier d’entre eux, la YouTubeuse a choisi de tester deux marques de mascara : une très connue et très chère, et l’autre proposée sous la barre fatidique des trois dollars.

À la base, l’idée était simplement de déterminer quelle marque offrait la plus grande durabilité. Brandi aurait bien entendu pu se contenter de se filmer toute une journée pour comparer les deux produits, mais elle a préféré opter pour une solution un peu plus directe.

Après avoir appliqué le premier mascara sur l’œil gauche et le second sur l’œil droit, la YouTubeuse s’est donc aspergé le visage avec un spray au poivre de marque inconnue. Elle a ensuite filmé toute la réaction et partagé la vidéo sur sa chaîne. Sans grand succès visiblement puisque la séquence a été vue moins de deux mille fois depuis sa mise en ligne.

Une expérience au résultat… assez étonnant

Il faut tout de même souligner qu’il existe sur le marché plusieurs types de spray d’autodéfense. Les sprays CN et CS sont à base de chloracétophénone ou de chloro-benzylène malononitrile et ils ont tendance à provoquer des effets très irritants pour les yeux.

Généralement, ils agissent sous une trentaine de secondes après exposition et ils entraînent des irritations et des brûlures.

Si l’on en croit la description de sa vidéo, alors Brandi a utilisé pour sa part un sprays OC. Ces derniers ne sont pas irritants, mais inflammatoires et ils sont ainsi censés provoquer des cécités passagères et des difficultés respiratoires. Or justement, sur cette vidéo, la YouTubeuse ne semble pas présenter l’un ou l’autre de ces symptômes et elle continue ainsi de parler, ou plutôt d’éructer, après avoir été exposée au contenu de sa bombe.

Mots-clés wtfyoutube