Uploaded se lance à la chasse aux pirates

Uploaded est très connu des pirates et cela n’a rien de surprenant, car le service est fréquemment utilisé pour partager illégalement du contenu protégé par les droits d’auteur. Il se pourrait cependant que la situation soit en train de changer. De nombreux comptes ont en effet été suspendus depuis le début de la semaine.

Uploaded.net, pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, se positionne sur le secteur du partage de fichiers.

uploaded

Après avoir créé leur compte, les internautes peuvent en effet utiliser la plateforme pour partager tous les documents de leur choix et en faire ainsi profiter leurs proches ou même leurs collaborateurs.

Uploaded : des suppressions de comptes inquiétantes

Toutefois, certaines personnes utilisent également la plateforme pour mettre à la disposition des pirates des contenus protégés par les droits d’auteur. Comme des films, des dessins animés, des séries ou même des applications et de la musique. Bien sûr, officiellement, l’entreprise ne tolère pas ces contenus, mais il semblerait que tous ses utilisateurs n’aient pas lu ses conditions d’utilisation.

En attendant, Uploaded marche très très fort et la plateforme accueille ainsi chaque semaine des millions d’utilisateurs uniques. Elle se classe même dans le Top 1000 du classement mondial tenu par Alexa.

Cette position de choix lui a valu pas mal d’ennuis judiciaires par le passé. Les autorités allemandes, notamment, accusent l’entreprise de ne pas prendre assez de mesures pour éviter le partage de fichiers illégaux et elles estiment ainsi qu’elle devrait être tenue pour responsable des agissements de ses utilisateurs.

L’entreprise, de son côté, n’a pas commenté ces accusations, mais elle semble avoir pris le taureau par les cornes. C’est en tout cas ce que révèle TorrentFreak dans un de ses articles.

Vers une fermeture du service ?

En effet, selon plusieurs sources directement concernées par le problème, la plateforme aurait fermé récemment plusieurs comptes créés spécialement par des pirates. Ces derniers se compteraient par dizaines et leurs tenanciers auraient tous reçu un courriel signé de la main de l’entreprise, un courriel leur indiquant en substance que leur compte a été fermé en raison de signalements répétés en lien avec les droits d’auteur.

Le truc, c’est que ces fermetures se comptent par dizaines et elles interviennent toutes en même temps. Plusieurs utilisateurs s’inquiètent d’ailleurs de ces mesures et certains d’entre eux dressent même un parallèle avec RapidShare. Face à la pression exercée par les ayants droit, ce dernier avait été obligé de mettre en place d’importantes restrictions et cela avait provoqué un départ massif des utilisateurs. L’entreprise n’était donc plus rentable et elle a ainsi été contrainte de fermer ses portes.