Uptime, un nouveau réseau social dérivé de YouTube

Google a lancé l’année dernière un nouvel incubateur en interne afin d’encourager ses employés à travailler sur de nouveaux services et sur de nouveaux concepts. L’initiative s’est visiblement montrée payante. Les membres de cet incubateur viennent en effet de lever le voile sur une nouvelle plateforme sociale dérivée de YouTube : Uptime.

Google a toujours encouragé ses employés à travailler sur des projets connexes en dehors de leurs missions principales. Cette stratégie a été payante et elle a donné naissance à plusieurs services différents.

Uptime Google

Uptime n’est pas un service comme les autres.

La firme a cependant voulu aller plus loin l’année dernière en lançant un incubateur destiné à ses employés : Area 120.

Uptime, le premier projet né de l’incubateur de Google

Comment ça fonctionne ? En réalité, c’est assez simple. Les employés souhaitant participer doivent commencer par monter un dossier complet décrivant leur projet. Le dossier en question doit comprendre une fiche explicative, mais également un business plan et un planning prévisionnel.

Les responsables de l’incubateur l’examineront avec la plus grande attention afin de déterminer sa faisabilité. Si le projet est validé, alors Google fournira à l’équipe tous les moyens nécessaires à sa réalisation. Les employés pourront alors consacrer 100 % de leur temps de travail à son développement et à son élaboration sans craindre la moindre perte de salaire.

Et ensuite ? Les employés devront monter leur propre entreprise pour pouvoir commercialiser leur produit. En contrepartie, Google récupérera des parts dans la startup.

Une expérience sociale sur fond de vidéos

Uptime est donc le premier service né de cet incubateur. Basé sur YouTube, il se positionne sur le segment des réseaux sociaux et il se présente sous la forme d’une application mobile disponible uniquement sur iOS pour le moment. Après l’avoir installée sur leur appareil, les utilisateurs devront saisir le code PIZZA pour débloquer son contenu et s’identifier dans la foulée à l’aide de leur compte Google.

Lorsque ce sera fait, ils pourront accéder au catalogue du service et visionner toutes les vidéos de leur choix. La photo de leur profil apparaîtra alors sur la barre de lecture de la vidéo. La leur, mais aussi celle de leurs amis si ces derniers visionnent la même vidéo.

En parallèle, les utilisateurs pourront publier des commentaires pour partager leurs impressions.

Bizarre ? Assurément. En l’état, l’intérêt de cette application ne saute pas franchement aux yeux, mais Google doit sans doute avoir une idée derrière la tête. Sinon, la firme n’aurait pas validé le projet.

Capture Uptime

Mots-clés googlewebyoutube