Clicky

Uranus aurait été frappé par une planète plus grande que la Terre

Uranus n’est pas une planète tout à fait comme les autres et son axe nord-sud est ainsi incliné de 98° par rapport au plan orbital du Soleil. D’après une étude menée par une équipe de l’Université de Durham au Royaume-Uni, cette différence s’expliquerait par une collision survenue dans le lointain passé du système solaire.

Uranus se trouve aux confins de notre système. Elle est en effet la septième planète de par son éloignement par rapport à notre astre.

Satellites Uranus

Très imposante, elle vient se ranger dans la catégorie des géantes de glace.

Uranus, une planète empreinte de mystère

Contrairement à Mercure, Vénus ou même Mars, Jupiter et Saturne, Uranus n’a pas été découverte durant l’Antiquité. Si plusieurs astronomes ont pu l’observer, son caractère planétaire n’a pas été déterminé avant 1781 et avant les observations menées par William Herschel.

Depuis, les études et observations se sont multipliées et les chercheurs ont alors eu la surprise de découvrir que la planète avait une caractéristique totalement unique : son axe nord-sud est incliné de 98° par rapport au plan orbital de notre étoile.

Beaucoup ont tenté d’expliquer la chose. La théorie la plus communément admise consiste à dire que ce décalage résulte d’un choc provoqué par un ou plusieurs impacteurs.

Jacob Kegerreis, un astronome travaillant pour l’Université de Durham au Royaume-Uni, se passionne depuis longtemps pour Uranus et il a récemment monté une équipe afin de déterminer la nature exacte de ce mystérieux impacteur.

Un impact violent survenu durant les jeunes années du système solaire ?

Ensemble, les chercheurs ont ainsi exécuté plus de 50 scénarios d’impact différents en s’appuyant sur un supercalculateur.

D’après les résultats de l’expérience, Uranus n’aurait pas été frappé par plusieurs impacteurs, mais par un seul corps. Plus intéressant encore, afin d’être en mesure de provoquer le décalage de son axe, le corps en question devait impérativement être doté d’une masse deux fois plus importante que celle de notre propre planète.

En d’autres termes, si Uranus a bel et bien été frappé par quelque chose, alors c’est forcément par une planète.

Intrigués, Jacob Kegerreis et les membres de son équipe ont poussé plus loin leurs investigations et ils ont ainsi pu déterminer que cet événement cataclysmique avait dû se produire il y a environ 4 milliards d’années et donc durant les jeunes années du système solaire.

Plus intéressant, les anneaux équatoriaux de la planète et son système de lunes progrades semblent attester de cette thèse. De même pour la nature de son champ magnétique, un champ asymétrique et incliné cette fois de 60° en dehors de son axe.

Mots-clés astronomieuranus

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.