uTorrent se ferait de l’argent sur votre dos

uTorrent est sans aucun doute le client torrent le plus populaire du web, et vous êtes ainsi des millions à l’utiliser chaque jour pour… télécharger des distributions Linux. Magnifique, mais êtes-vous sûr de savoir ce qu’il fait lorsque vous avez le dos tourné ? Non ? Eh bien d’après Trusted Review, le petit coquin se ferait de l’argent sur votre dos, en utilisant les ressources de votre machiner pour miner du Bitcoin.

L’information est à prendre au conditionnel, bien sûr, mais uTorrent serait en réalité livré avec un petit logiciel dissimulé dans ses entrailles. Un logiciel du nom de… EpicScale.

uTorrent EpicScale

uTorrent vous cache des choses.

Il est possible que ce nom ne vous soit pas inconnu et c’est assez logique car il est assez connu dans le milieu. Si vous ne l’avez jamais croisé, sachez qu’il permet à des internautes d’allouer une partie des ressources de leur(s) machine(s) à des projets scientifiques divers.

Un mineur de Bitcoins caché dans uTorrent

Quels types de projets ? Il y en a pour tous les goûts. Des mathématiques pures, bien sûr, mais aussi de la physique et même de la cryptographie. En réalité, il peut aussi être utilisé pour miner du Bitcoin.

Et tout le problème est là car certains éditeurs et certains développeurs le dissimulent dans leurs freewares pour se faire du fric sur le dos de leur utilisateur. Oui et il semblerait que cela soit justement le cas de uTorrent.

En fouinant sur sa machine, un utilisateur s’est ainsi rendu compte que l’outil consommerait bien plus de ressources que nécessaire et il a donc creusé la question, jusqu’à découvrir le pot aux roses. Sans hésiter l’espace d’une seconde, il a ensuite publié un billet sur le forum de l’éditeur pour lui poser directement la question.

Passant dans le coin, un employé a confirmé ce point. Le meilleur reste à venir car EpicScale serait même un des plus fervents partenaires de l’éditeur. D’ajouter, ensuite, que chacun peut supprimer le dossier associé s’il le souhaite, ou cesser d’utiliser la solution.

Alors bien sûr, les termes exacts de l’accord ne sont pas connus, mais il faut avouer qu’il y a de quoi se poser des questions. En attendant, si vous voulez aller voir de quoi il en retourne, sachez que le sujet en question est accessible à cette adresse. Le truc, c’est que le site a du mal à tenir la charge. Il plante chez moi et je n’ai malheureusement pas encore pu le lire. Du coup, si vous avez des infos supplémentaires, faut pas hésiter à les faire tourner.

Mots-clés utorrentweb