Clicky

UVB-76, retour sur la mystérieuse station radio russe

UVB-76 est l’indicatif d’une mystérieuse station de radio en ondes courtes qui émet depuis Povarovo, à 40 km au nord-ouest de Moscou, en Russie. L’indicatif UVB-76 de la mystérieuse station a été remplacé en 2010 par MDZhB, puis par l’indicatif ZhUOZ en septembre 2015. Mais nous garderons le nom d’origine dans cet article.

Tout le mystère de la radio UVB-76 réside dans le fait qu’elle transmet un bourdonnement environ 25 fois par minute, toute la journée et ceci presque sans interruption depuis les années 70. À ce jour, le rôle de la station demeure encore méconnu du grand public.

radio

La mystérieuse station radio UVB-76

UVB-76 émet généralement sur la fréquence 4 625 kHz, une fréquence non répertoriée pour les radios amateurs. Les premiers enregistrements de ses « émissions » remontent à au moins 1982, quoique le début de la diffusion pourrait remonter au milieu des années 70. La radio russe émet un bourdonnement alterné avec quelques messages incompréhensibles (généralement des suites de lettres et de chiffres). Elle a ainsi reçu le surnom de « The Buzzer » chez les anglophones.

Un grand mystère entoure le but de la création de UVB-76, et les adeptes de la théorie du complot évoquent un lien avec l’espionnage et le contre-espionnage, le KGB, la Russie communiste… Les cryptologues en herbe tentent de leur côté de décrypter le message que pourrait transmettre cette étrange station. Un message diffusé par la radio le 10 septembre 2010 disait par exemple : « 27 416 TREKATOR 52 50 10 95 AREOGRAFIYa 18 05 35 23 ». Et d’après le site The Kernel, les bourdonnements ne seraient pas enregistrés, mais générés manuellement en plaçant un microphone devant un haut-parleur.

En 2010, UVB-76 est dévoilé au monde entier lorsqu’un Estonien du nom d’Andrus Aaslaid décide de retransmettre la radio sur Internet. Dès lors, la station n’était plus seulement accessible à ceux qui se trouvaient à proximité de Moscou, mais à tout le monde. En fin 2010, date à laquelle la station a été rebaptisée « MDZhB », elle a semblé subir une étrange activité. On pouvait alors entendre (en plus des signaux classiques) d’étranges conversations téléphoniques, du morse, un décompte de 1 à 9 d’une voix féminine ainsi que des bribes du Lac des cygnes.

Théories autour de l’origine de la station UVB-76

Les théories concernant l’origine et le rôle de la station russe UVB-76 sont nombreuses, mais aucune d’elles n’a été prouvée à ce jour. D’après le Borok Geophysical Observatory, une organisation financée par le gouvernement russe, UVB-76 serait utilisé par un observatoire pour mesurer les changements dans l’ionosphère (l’atmosphère supérieure d’une planète). Sauf que la fréquence 4.625 kHz utilisée par la station est inadaptée à ce type d’exploration en haute-altitude. Ce qui affaiblit un peu cette théorie.

Une autre théorie voudrait que le signal provienne d’un interrupteur secret. Elle est baptisée la théorie du « commutateur de l’homme mort ». D’autres théories plus farfelues affirment, en vrac, qu’il s’agirait d’une expérience spatiale russe, d’un réseau d’espionnage international, ou encore d’une radio annonciatrice d’une apocalypse future.

Mais la théorie la plus crédible reste celle du système de communication militaire opérant à travers toute la Russie de l’ouest. UVB-76 permettrait ainsi à l’armée russe de passer des ordres à travers des messages cryptés incompréhensibles au grand public.

Mots-clés insolite