Valve ouvre les vannes et décide d’accepter « tous » les jeux sur Steam sauf ce qui est « illégal » et « provoquant »

Récemment échaudé par des critiques du style « Quoi ? Vous vendez des simulateurs de tuerie en milieu scolaire ? » ou encore « Ça par exemple ! Vous proposez de l’ecchi tendancieux entre deux couches d’un jeu boiteux ? », Valve a décidé d’interdire à l’entrée de Steam les titres au contenu « illégal » et « provoquant ». Tous les autres, ne vous pressez pas, il y a de la place pour vous.

Suite aux récentes polémiques concernant les titres à avoir droit de cité sur Steam, des polémiques nées du retrait d’une simulation de tuerie en milieu scolaire et d’une volte-face de Valve sur un certain nombre de jeux « anime » et « sexy », le studio s’est exprimé le mercredi 6 juin dernier sur le contenu désormais autorisé sur sa plate-forme.

On nous dit bien que la question est plus complexe que décider de valider ou de rejeter un jeu pour un contenu sexuel ou adulte : « Au lieu de cela, il s’agit davantage de savoir si la boutique contient des jeux dans toute une variété de sujets à controverse – politique, sexualité, racisme, sexe, violence, questions identitaires, et ainsi de suite. En outre, il existe des sujets controversés qui sont spécifiques à des jeux – comme ce qui constitue même un ‘jeu’, ainsi que la question du niveau de qualité approprié avant publication ».

Steam : Valve veut laisser les développeurs et les joueurs décider du contenu publié

Plus loin, Valve allège ses épaules en déléguant aux joueurs ainsi qu’aux développeurs la responsabilité de déterminer ce qui leur paraît approprié ou non et de faire leurs choix en conséquence : « Avec ce principe à l’esprit, nous avons décidé que la bonne approche à adopter consistait à tout autoriser sur la boutique Steam, à l’exception de ce que nous considérons être illégal ou matière à provocation (troll). Adopter cette approche nous permet de prendre de la distance sur ce qui devrait être et ne pas être sur Steam, et de nous concentrer davantage sur des outils à façonner pour permettre aux gens d’avoir le contrôle sur le type de contenu qu’ils voient. »

Donc pas de souci, vous pourrez vous procurer ce Red Dead Redemption 2 en dix couleurs qu’un fan (de sous, pas du jeu de Rockstar hein) prendra soin de bricoler d’ici quelques mois pendant les écrans de chargement.

Mots-clés steamvalve