Vendre des licences iOS 5, ça peut coûter cher !

Avec la sortie de la toute première beta de iOS 5, nous avons vu un étrange marché se mettre en place. Profitant de l’engouement général suscité par cette nouvelle version, de nombreux développeurs se sont mis à vendre aux internautes des licences de développement afin de leur permettre de tester eux aussi la plateforme. Un bon moyen d’arrondir ses fins de mois, à ne pas en douter. Néanmoins, Apple ne l’entend pas de cette oreille et la firme a ainsi décidé de riposter en fermant le compte de ces développeurs indélicats et en bloquant à distance les terminaux de leurs « clients ». Des « clients » qui se sont ainsi retrouvés avec une iBrique entre les mains.

Vendre des licences iOS 5, ça peut coûter cher !

Si vous ne le savez pas encore, pour devenir développeur iOS, il suffit de lâcher la modique somme de 99 $ par an. Avec cette licence, il est ensuite possible de profiter de toutes les versions beta de la plateforme et d’installer ces dernières sur un maximum de 100 terminaux. A la base, il est simplement question de permettre aux développeurs de tester leurs applications sur plusieurs iDevices, mais la sortie de iOS 5 a considérablement changé les choses. Suite à la Keynote de présentation, de nombreux fanboys se sont en effet mis en tête d’en profiter le plus vite possible sur leur iPhone, leur iPod Touch ou leur iPad.

Et bien évidemment, cela a donné vie à un business particulièrement rentable. Le calcul est d’ailleurs vite fait. Il suffit en effet de vendre ces licences à 6 €  ou 7 € pièce pour réaliser un bénéfice de 500 € ou de 600 €. Le tout en un temps record puisque la demande est très forte. Certains ont même poussé le concept très loin et se sont ainsi mis à acheter plusieurs comptes développeur afin de multiplier encore plus rapidement leurs gains. En négociant bien et en profitant d’un bon réseau derrière, il est possible de remplir ainsi très vite son CODEVI (dont le plafond est limité à… 6.000 €).

Mais voilà, Apple ne l’entend pas de la même oreille. On s’en serait douté. La firme a donc décidé de désactiver tous les comptes suspects après enquête. Bien évidemment, la fermeture d’un compte développeur entraine la désactivation de tous les terminaux liés. De fil en aiguille, ce sont donc des millions d’iPhone, d’iPod Touch et d’iPad qui vont se retrouver bloqué dans les prochaines semaines. La seule solution consistera alors à restaurer son iDevice en passant par iTunes. C’est vite fait, on est bien d’accord, mais il n’empêche que c’est toujours frustrant de se retrouver avec une brique dans la main. Surtout quand on se la coule douce sur la plage et qu’on n’a pas sa bécane sous la main. Et oui, car il ne faut pas oublier que nous sommes en plein mois d’août, hein…

En outre, si vous êtes passés par la case « jailbreak » ou si vous avez suivi cette méthode, alors vous devriez pouvoir dormir sur vos deux oreilles puisque la firme aura beaucoup plus de mal à savoir si votre iOS 5 est mérité ou pas. Moralité, quitter à « tricher », autant bien le faire.

Via

Mots-clés appleios 5