Clicky

Vendre ses nudes sur Patreon, ça rapporte !

Summers VonHesse a une trentaine d’années et elle est au chômage depuis huit ans. Elle a donc eu l’idée de vendre ses nudes sur Patreon et elle a visiblement été très bien inspirée de le faire puisque l’opération lui rapporte un peu plus de dix mille dollars par mois.

Summers habite au Nevada avec son mari militaire et ses deux enfants, une petite fille de cinq ans et un garçon de deux ans.

Nudes Patreon

Elle a passé ses huit dernières années à enchaîner les petits boulots, sans pour autant trouver de véritable emploi.

Summers a voulu en finir avec ses complexes

Extrêmement complexée, elle a toujours eu des difficultés à assumer ses rondeurs, mais tout a changé l’année dernière lorsque son mari l’a poussé à s’intéresser au mouvement du body positivism.

En parcourant Instagram, elle a alors réalisé que ses rondeurs n’étaient pas forcément un défaut. Bien au contraire, même.

Elle a donc lancé un compte Instagram et elle a commencé à publier des photos sexy et dénudées, des photos pour la plupart prises par son époux. L’exercice n’a pas été facile, mais Summers a très vite reçu des commentaires très positifs de la part des autres utilisateurs du service, des commentaires qui l’ont poussé à poursuivre dans cette voie.

Les semaines et les mois passants, la jeune femme a réussi à fédérer une véritable communauté autour d’elle et elle compte ainsi un peu plus de 121 000 abonnés à l’heure actuelle.

Plus tôt dans l’année, elle a donc décidé d’aller plus loin et de lancer un Patreon afin de monétiser ses photos. Elle s’attendait à récolter quelques dollars chaque mois, mais de nombreux fans ont répondu présents et elle compte désormais plus de 675 donateurs, des donateurs qui lui permettent de gagner 11 316 $ par mois.

Une opération extrêmement rentable

Summers n’a pas réellement besoin de cet argent, mais elle compte tout de même l’utiliser pour accomplir son rêve. Elle souhaite en effet lancer une écurie pour venir en aide aux chevaux.

Bien sûr, cette initiative n’est pas du goût de tous et Summers a de nombreux détracteurs. Plusieurs d’entre eux l’accusent ainsi de verser dans la pornographie pour gagner de l’argent. Elle ne voit cependant pas les choses de la même manière. Pour elle, la nudité n’a rien de pornographique et il est donc parfaitement possible de se dénuder sans pour autant sombrer dans ces travers.

Elle trouve en outre regrettable que la nudité soit à ce point diabolisée par la société. Ces photos ont changé sa vie, certes, mais elles lui ont aussi permis de se sentir mieux dans sa peau. Elle espère d’ailleurs que ses enfants grandiront en acceptant leur corps.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.