Vers un Surface pliable sous Windows Core OS et capable de faire tourner des applications Android ?

Microsoft travaillerait actuellement sur le projet Centaurus, un projet secret visant à concevoir et développer une Surface pliable. Forbes prétend avoir obtenu de solides informations sur cette machine, une machine qui pourrait nous réserver quelques surprises.

La mobilité de demain sera pliable ou ne sera pas ! C’est tout du moins ce que pensent de nombreux constructeurs comme Samsung ou Huawei.

Surface Pro 5

Microsoft, de son côté, semble aussi s’intéresser aux devices pliables et la firme travaillerait ainsi depuis plusieurs mois sur une nouvelle Surface dotée d’un form factor unique en son genre.

Une Surface pliable pour 2020 ?

Forbes, de son côté, a mené l’enquête pour obtenir plus d’informations sur cette fameuse machine et l’initiative semble avoir porté ses fruits. Bien sûr, toutes les infos suivantes sont à prendre avec des pincettes.

D’après nos confrères, le projet Centaurus se composerait en réalité de deux tablettes de 9 pouces attachées l’une à l’autre par une charnière et avec un format 4:3 à la clé. Format très apprécié par Microsoft.

Cette fameuse Surface serait donc en mesure de se replier sur lui-même, un peu à la manière d’une Nintendo DS.

Forbes s’attend également à ce que le projet Centaurus soit animé par un processeur Intel Lakefield gravé en 10 nm. Présenté pour la toute première fois en mars dernier, ce SoC repose sur le design Foveros et elle permet donc de gagner pas mal de place en empilant les composants. Il intègre également 1,5 Mo de cache L2, 4 Mo de cache LLC et un GPU Intel Graphics Gen 11 avec de la mémoire LP-DD4. Vous trouverez plus bas la vidéo présentant cette nouvelle puce.

Une compatibilité étendue aux applications Android ?

Concernant la partie logicielle, cette Surface serait livrée avec Windows Core OS et elle bénéficierait d’une toute nouvelle interface tirant parti de son format. Il faudrait également s’attendre… à ce qu’elle soit en mesure de faire tourner les applications Android.

Ce n’est d’ailleurs pas le plus intéressant, car le projet Centaurus serait également équipé d’une puce LTE ou 5G et elle devrait donc être en mesure de rester connectée en permanence, à l’instar de nos chers smartphones. Un positionnement intéressant, encore plus si l’on ajoute à cela le support des innombrables applications Android.

Forbes fait également allusion à l’intégration du service iCloud et à un lancement prévu pour le premier semestre 2020, voire pour le premier trimestre de l’année prochaine.

Sur le papier, c’est évidemment très prometteur, mais il faut tout de même rappeler que Microsoft a déjà annulé des projets bien engagés par le passé. Nous nous souviendrons notamment de cette bonne vieille Surface Mini qui n’a jamais vu le jour. Du moins pas sous la forme que nous pensions.

Mots-clés microsoftsurface