Clicky

Any.do déboule sur le web

Any.do profite d’une solide réputation auprès des internautes. Il est même utilisé par plusieurs millions d’utilisateurs à travers le monde et il est parfaitement possible que vous fassiez partie des heureux élus. Félicitations ! Oui, et son éditeur a d’ailleurs décidé de vous remercier à sa façon, en lançant une toute nouvelle version de son outil… spécialement pensée pour nos navigateurs web. En d’autres termes, vous allez désormais pouvoir accéder au service depuis votre ordinateur.

Attention cependant à ne pas vous réjouir trop vite car cette version n’est pas encore ouverte à tous. En réalité, vous aurez impérativement besoin d’une invitation pour pouvoir poser les mains dessus, une invitation que vous allez pouvoir demander par le biais du formulaire situé sur cette page.

Any.do web

Any.do est maintenant disponible sur le web

Et comme le bonheur fait bien les choses, c’est également ce lien qu’il faudra suivre pour accéder à l’outil, lorsque vous aurez le droit d’y accéder. Dingue, non ?

Alors forcément, The Verge a eu l’occasion de jouer avec le service pendant quelques heures, et il semblerait que l’expérience se soit bien passée. La version web d’Any.do joue évidemment la carte du minimalisme avec des visuels très dépouillés. Certains aimeront, d’autres moins, mais l’outil propose apparemment les mêmes fonctions que les applications mobiles. Du coup, si vous utilisez ces dernières au quotidien, alors vous ne devriez pas être pris au dépourvu.

En ce qui me concerne, j’avoue avoir toujours été allergiques aux gestionnaires de tâches – ça demande beaucoup trop de temps à gérer – mais j’avais passé pas mal de temps à l’époque à tester le très bon Wunderlist, et je pense que Any.do risque d’avoir beaucoup de mal à trouver sa place face à ce dernier.

Surtout s’il se contente de fonctions basiques. M’enfin, nous aurons sans doute l’occasion d’en reparler de nouveau lorsque j’aurai reçu mon précieux sésame.

MAJ : En fait, ils envoient directement l’invitation, la mienne est tombée dans mon Gmail deux minutes après en avoir fait la demande.

Mots-clés any.doweb

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.