iPhone 5S : une vidéo de l’exploit relevé par le Chaos Computer Club

Plus tôt dans la semaine, une terrible nouvelle est tombée, froide et brutale. Le lecteur d’empreintes digitales de l’iPhone 5S n’est pas aussi sécurisé qu’on le pensait ! Malédiction ! Une découverte que l’on doit aux génies du Chaos Computer Club. Des génies qui ont donné toutes les explications habituelles, certes, mais qui ont également tourné une vidéo afin d’immortaliser leur performance. Une vidéo qui peut être consultée dès à présent sur la toile, et qui devrait intéresser tous les pirates en herbe ou, plus vraisemblablement, toutes celles ou tous ceux qui aimeraient bien aller fouiner dans le smartphone de Chouchou ou de Loulou.

Si c’est votre cas, alors vous allez devoir vous armer de patience. Pire, il vous faudra également investir dans un matériel coûteux et respecter à la règle les différentes étapes expliquées par le Chaos Computer Club. Des étapes pas forcément à la portée du grand public, d’ailleurs.

Hack Touch ID iPhone 5S

Hacker le Touch ID de l’iPhone 5S, c’est parfaitement possible.

Pour commencer, il faudra scanner l’empreinte digitale originelle dans une résolution d’au moins 2400 ppp. Une fois que ce sera fait, il faudra l’imprimer en 1200 ppp sur une feuille transparente à l’aide d’une imprimante laser. Afin de réaliser un moulage réaliste, presque organique, il vaudra mieux utiliser soit du latex, soit de la colle à bois pour l’apposer sur la feuille transparente imprimée précédemment. Enfin, vous n’aurez plus qu’à coller le tout contre le capteur Touch ID, bien insister, et attendre que le miracle opère.

A l’heure actuelle, cette méthode n’est pas forcément simple à mettre en place mais il ne faut pas oublier que l’iPhone 5S vient tout juste de sortir. Par conséquent, nous ne sommes sans doute pas au bout de nos surprises et on peut raisonnablement s’attendre à voir sortir d’autres exploits de l’orée du bois dans les semaines et dans les mois qui viennent.

La vidéo complète se trouve à cette adresse, pour celles et ceux que ça intéresse.

La morale de l’histoire ? Aucun système n’est fiable à 100%.

Via