Vidéo : iWork sur iCloud

L’une des annonces les plus marquantes de la WWDC 2013 touchait à iWork et plus particulièrement à iCloud puisque la Pomme Croquée a décidé d’envoyer sa suite bureautique dans les nuages. D’ici quelques semaines, chacun pourra ainsi accéder à Pages, Numbers et Keynote depuis son navigateur web. Oui et figurez-vous que cette fonctionnalité est actuellement disponible en bêta pour toutes les personnes disposant d’un compte « iOS Developer » et votre humble serviteur a donc eu la possibilité de tester la suite en long, en large et en travers. Autant dire que cela valait bien un article, non ? Du coup, si vous vous posez plein de question sur cette déclinaison spéciale de iWork, et bien la suite de cet article devrait grandement vous intéresser.

Si vous disposez vous aussi d’un compte « iOS Developer », alors sachez que la marche à suivre pour accéder à iWork sur iCloud n’a rien de compliqué. En réalité, tout ce que vous avez à faire, c’est de vous rendre à cette adresse et de vous identifier. Quelques secondes plus tard, trois nouveaux modules vont apparaître sur la page d’accueil du service : Pages, Numbers et Keynote. Il suffira ensuite de cliquer sur le module qui nous intéresse pour lancer le logiciel associé.

iWork sur iCloud : la page d'accueil

iWork sur iCloud, déjà disponible en version bêta et pour les développeurs iOS.

Ces trois modules ne proposent pas les mêmes fonctionnalités, bien sûr, mais ils se présentent de la même façon. Après avoir cliqué sur l’une de ces trois icônes, vous vous retrouverez ainsi face à un bureau virtuel avec un nombre considérable d’indications en jaune, des indications qui vous permettront d’y voir un peu plus clair et de vous familiariser avec les principales fonctionnalités de l’outil. Il suffit de cliquer sur le bouton bleu présent sur l’écran d’accueil pour ouvrir une nouvelle fenêtre qui nous permettra de choisir le type de document à créer.

iWork sur iCloud : une interface simple, accessible et bien pensée

Tout comme la suite traditionnelle, la version « cloud » de iWork propose plusieurs modèles pour nous faciliter la vie. Il suffit de sélectionner celui qui nous intéresse et de cliquer sur le bouton « choose » pour l’ouvrir et commencer à travailler. Si l’utilisateur le désire, il peut également opter pour un document vide, bien sûr. Point important, notre nouveau document s’ouvrira dans une fenêtre dédiée et distinctes de notre bureau. Il sera parfaitement possible d’ouvrir simultanément plusieurs documents si on le souhaite.

L’éditeur fonctionne sur le même principe, et ce pour les trois modules cités un peu plus haut. Tout en haut, on retrouvera ainsi une barre d’outils qui nous donnera un accès direct aux principales fonctionnalités de l’application, soit : le zoom, l’outil texte, l’outil image, l’outil forme, les options de partage, les paramètres et ainsi de suite. Plus bas, nous aurons un aperçu de notre document avec, sur la droite, une barre latérale contenant toutes les options de mise en forme de l’élément sélectionné. Si vous souhaitez modifier un titre, par exemple, il faudra cliquer dessus sur la partie de gauche et modifier ensuite les options à droite. Pareil pour les autres éléments et notamment pour les graphiques, même si ces derniers ne peuvent pas être édités sur cette bêta.

Alors bien sûr, les outils et les options peuvent changer d’un module à l’autre, mais on retrouve toujours la même logique ergonomique. Le truc très pratique, c’est que nos documents seront synchronisés en permanence avec nos différents terminaux et nous n’aurons donc aucun mal à les retrouver sur nos dispositifs.

Afin que vous puissiez y voir un peu plus clair, je vous ai préparé une vidéo qui ne détaille pas chaque fonction mais qui vous donnera une idée plus nette de l’interface et des possibilités offertes par l’outil.


Mots-clés appleicloudiwork