Clicky

Jean-Louis Masson parle de l’anonymat des blogueurs

Si vous avez lu mon article précédent sur le sujet, alors vous devez déjà savoir que Jean-Louis Masson souhaite supprimer l’anonymat des blogueurs. Selon le grand penseur de notre siècle, ces derniers en profitent en effet pour mettre en danger la République et ses représentants. Oui, et si vous avez envie d’en savoir plus sur le sujet, je vous recommande de regarder la vidéo qui suit. Non parce que bon, Jean-Louis Masson qui parle de l’anonymat des blogueurs, ça vaut bien le final de Lost, hein…


[dailymotion xdfadz_jl-masson-anonymat-des-blogueurs_news nolink]

Alors franchement, moi je suis complètement tombé sous le charme de ce grand homme. Un grand homme injustement fustigé dans bien des médias alternatifs, d’ailleurs. Et à tort, puisqu’il précise bien qu’il ne souhaite pas voler dans les plumes des blogueurs anonymes, mais que son projet vise tout simplement à les éduquer. Au passage, si vous ne savez pas ce qu’est le paternalisme, cet exemple illustre parfaitement cette notion.

Donc Jean-Louis Masson ambitionne de rendre responsables les blogueurs anonymes. Et pour se faire, il lui faut leur identité. Notons d’ailleurs que ce point est assez étrange, une personne ne signant pas ses articles de son nom peut parfaitement être responsable de ses actes et les exemples ne manquent pas, notamment dans la littérature classique…

Ce qui est dramatique, finalement, c’est que Jean-Louis Masson confond plusieurs notions essentielles et associe l’anonymat aux propos insultants ou diffamatoires. En passant, on appréciera le passage où ce grand homme précise bien que nous sommes tous responsables de nos actes. Quand on connaît les passe-droits de certains politiques, on se dit qu’on ne doit pas forcément vivre dans le même monde.

D’autres passages valent évidemment le détour, comme lorsque Jean-Louis Masson affirme qu’un salarié ne doit pas critiquer son entreprise et qu’il est donc normal qu’il soit sanctionné s’il s’avise de le faire. En gros et en substance, donc, ton employeur tu l’aimes ou tu le quittes. Bravo, c’est avec des idées comme celles-ci que des gens finissent dans la rue. Notez bien que c’est d’ailleurs très paradoxal puisque les SDF sont sans doute les personnes les plus anonymes qu’on puisse trouver.

Finalement, et pour m’arrêter là, ce qui prédomine dans cette vidéo, c’est la confusion, la complaisante, le paternalisme et l’ignorance. Moralité, ce projet de loi a de fortes chances de passer.

Bref, je vais m’arrêter là avant de tenir des propos insultants et diffamatoires.

Via

Mots-clés blogpolitiquevidéo

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.