Vidéo : la présentation de Light Peak par Intel

Ok, les filles, vous pouvez définitivement oublier l’USB 3.0, le Firewire 800 ou encore l’eSata parce que ces technologies sont totalement démodées et ne font pas le poids face au Light Peak. Mais alors complètement pas. Avec ce nouveau connecteur, Intel a réussi un double tour de force : proposer des vitesses de transfert de folie (10 Gb/s pour le moment, mais 100 Gb/s à terme) et changer la manière dont nous connectons nos différents appareils. Et si tu veux voir à quoi ça ressemble, tout est dans la démonstration qui suit et qui nous vient tout droit de 9 to 5 Mac.

Une vidéo trop courte, certes, mais qui prouve que le Light Peak n’est pas un connecteur comme les autres. Certes, vous pouvez parfaitement l’utiliser pour connecter votre bécane à votre NAS et profiter ainsi de débits juste ultimes (tout ça pour transférer des PDF, si c’est pas du gâchis…), mais vous pouvez aller aussi beaucoup plus loin. Dans l’exemple que donne Intel, nous avons d’un côté une chouette télévision, de l’autre un PC et au milieu un NAS Seagate. Jusque là, rien d’anormal.

Là où ça devient intéressant, c’est que le PC est connecté au NAS avec Light Peak qui est lui-même connecté à la télévision avec le même connecteur. Résultat des courses, on peut streamer du contenu multimédia sur les deux appareils en même temps, mais aussi transférer des données entre des machines qui se sont pas directement connectées l’une à l’autre. Genre dans la vidéo, le PC et la télévision arrivent à communiquer ensemble alors que les seuls câbles qui les relient passent par le NAS.

Forcément, les applications de cette technologie sont nombreuses et vont bien plus loin que le dernier MacBook Pro du particulier. Je pense notamment aux entreprises qui vont pouvoir utiliser Light Peak pour augmenter leurs vitesses de transfert, certes, mais aussi pour interconnecter les différents appareils qui forment leur réseau… sans pour autant avoir à les relier directement entre eux. Pas de doute, la technologie d’Intel n’est pas juste un connecteur de plus, c’est une véritable révolution (et là, pour une fois, c’est mérité) qui risque d’avoir un impact conséquent sur nos usages numériques.

La seule chose qu’il faut espérer, évidemment, c’est que les appareils estampillés Light Peak débarqueront rapidement. Mais l’idéal, bien sûr, ce serait de pouvoir profiter d’adaptateurs dédiés histoire de ne pas avoir besoin de racheter un PC, une télévision, un NAS et tout le reste, hein… Donc M. Intel, si tu m’entends, je t’en prie, pense à notre porte monnaie et fais en sorte que nous n’ayons pas besoin de tout racheter pour profiter de ta technologie !