Cortana : une démonstration en vidéo

Windows Phone 8.1 apporte un certain nombre d’améliorations notables en lien avec l’aspect ou l’ergonomie de la plateforme. Des améliorations très sympathiques, certes, mais qui ne sont pas grand chose comparé à Cortana. Non, et le hasard ne fait pas forcément toujours bien les choses. Preuve en est, l’assistant n’est pas encore disponible en Europe et il faudra sans doute attendre de longs mois avant de pouvoir en profiter sur le vieux continent.

En attendant, et bien vous allez tout de même pouvoir vous rincer l’oeil grâce à Microsoft, et plus précisément grâce à la dernière vidéo mise en ligne sur la chaine consacrée à Windows Phone. Une vidéo qui passe en revue les principales fonctions de l’assistant.

Démo Cortana

S’il fallait le décrire en quelques mots, on pourrait dire que Cortana se situe à mi-chemin entre un Siri et un Google Now. Il est parfaitement possible de discuter avec elle, comme nous le ferions avec n’importe quelle personne réelle, mais elle peut aussi nous faire remonter les informations dont nous avons besoin, au moment où nous en avons besoin.

Comme les retards de notre train, ou encore le dernier score obtenu par notre équipe de foot préférée.

Pour nous rendre ces menus services, Cortana s’appuie sur un carnet de notes virtuel regroupant toutes les informations et toutes les données du propriétaire du téléphone. C’est donc par son entremise que nous pourrons indiquer à notre assistant les actions boursières qui nous intéressent, ou encore nos sites d’actualités préférés, ou encore les équipes de sport que nous soutenons.

Toutes les informations en lien avec nos centre d’intérêt apparaîtront directement sur la fenêtre de Cortana. Exactement comme ce que propose Google Now, en somme. Si besoin est, nous pourrons aussi lui donner des instructions et lui demander d’envoyer un courrier électronique à un ami, ou même de consigner un rendez vous dans notre agenda.

Mais la vraie force de l’assistant, finalement, c’est son moteur de reconnaissance vocale puisque ce dernier est parfaitement en mesure de comprendre le langage naturel. Il n’est donc pas nécessaire d’utiliser des phrases clés. De ce côté là, il se rapproche donc beaucoup du Siri d’Apple.

Ce qui veut aussi dire que nous pourrons simplement… discuter avec Cortana.