Windows 8 : un boot ultra rapide ! (vidéo)

Faut bien l’avouer, une machine qui boote rapidement, c’est toujours un plus. Et tous ceux qui ont un MacBook Air ou un Mac avec un disque dur SSD seront sans doute d’accord avec moi. Oui, et les gars de Microsoft ont bien compris qu’il était temps de faire des efforts de ce côté là. En combinant différentes technologies, ils sont ainsi parvenus à accomplir des miracles. Et ce que vous allez découvrir dans la vidéo qui suit, c’est tout simplement un laptop tournant sous Windows 8 et capable de démarrer en… 5 ou 6 secondes ! Là, c’est sûr, la firme de Redmond marque des points.

Windows 8 : un boot ultra rapide ! (vidéo)

Et attention car il s’agit bien d’un démarrage traditionnel. Preuve en est, au tout début de la vidéo, Emily Wilson (Program Manager chez Microsoft) va jusqu’à enlever la batterie du portable. Cela dit, ce qu’il faut aussi préciser, c’est que la machine de la vidéo intègre un disque dur SSD. Forcément, ça casse un peu le mythe mais cela n’enlève rien à la performance. Tenez, mon MacBook Air intègre aussi un disque SSD mais il lui faut quand même 7 secondes pour démarrer. Autant dire que les ingénieurs de Microsoft peuvent être fiers d’eux.

Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez dans cet article toutes les explications techniques qui vont bien. Apparemment, si j’ai bien compris, tout se joue dans le noyau de Windows 8. La firme a en effet mis en place un système d’hibernation qui permet d’enregistrer sa session, de la stocker quelque part et de la relancer ensuite au démarrage de la machine. Bien évidemment, c’est une explication très simpliste mais ça vous permettra de mieux comprendre le principe. Mais ce n’est pas tout, hein… Non, car lorsque la machine démarre, la charge de travail est en plus répartie entre les différents coeurs du processeur afin de gagner quelques secondes en plus.

Bref, perso, j’avoue qu’une machine qui démarre vite est toujours un plus. Sur un poste sédentaire, encore, on peut se permettre de perdre une ou deux minutes, suffit d’en profiter pour aller se chercher un petit café ou même pour se prendre une petite douche (surtout si la bécane date des années 90 et fait tourner Windows 95). En revanche, pour un poste nomade, l’attente est moins acceptable. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on a souvent tendance à l’éteindre et à la rallumer plusieurs fois par jour. Dans ce contexte, on ne peut pas se permettre de perdre autant de temps.



Via