Viré de Facebook à cause de son prénom

Facebook a toujours eu la main lourde en termes de modération. Le réseau social n’est en effet pas réputé pour son ouverture d’esprit, ni même pour sa délicatesse, et c’est précisément ce que prouve cette nouvelle histoire.

DJ a une cinquantaine d’années et il habitude à Kingston-upon-Hull, une grosse ville située sur la côte est du Royaume-Uni, dans le comté du Yorkshire de l’est. Comme des millions d’autres personnes à travers le monde, il est très actif sur Facebook et il utilise notamment la plateforme pour rester en contact avec ses proches.

Facebook DJ

Facebook a désactivé le compte d’un homme en raison de son prénom.

Plus tôt dans la semaine, en voulant accéder au service, notre ami est tombé sur un message l’avertissant de la désactivation de son compte.

Facebook a désactivé son compte à cause de son prénom

Pour quelle raison ? Tout simplement à cause de son prénom. Facebook l’a en effet accusé de chercher à faire la promotion de son activité de… musicien. Et plus précisément de disc-jockey.

En réalité, il a changé son prénom pour ces deux lettres en 2008, suite à une affaire d’usurpation d’identité. Une personne mal intentionnée avait réussi à se faire passer pour lui et l’homme n’avait eu d’autre choix que de changer de prénom pour éviter les poursuites.

Pourquoi avoir choisi ces deux lettres ? Tout simplement parce qu’il faisait de la musique à l’époque.

Bien décidé à faire valoir ses droits, DJ a donc envoyé aux modérateurs de Facebook une copie de son permis de conduire et d’autres documents prouvant son identité. Contre toute attente, le réseau social a refusé de réactiver son compte. Il lui a en effet répondu qu’un profil devait être utilisé pour un usage personnel et non commercial.

L’entreprise refuse de réactiver son compte

Mieux, dans son message, il indique également que le nom du profil doit être celui utilisé dans la vie quotidienne. Il termine ensuite en lui conseillant de créer une page Facebook s’il souhaite promouvoir son activité.

Le problème, c’est que DJ n’a aucune envie de promouvoir quoi que ce soit. Il souhaite simplement pouvoir utiliser le service en utilisant son nom.

À sa place, la plupart des gens auraient sans doute jeté l’éponge, mais la situation de notre infortuné ami est assez particulière. Il souffre en effet d’une polyarthrite rhumatoïde sévère et il ne peut ainsi pas quitter son fauteuil roulant. Isolé du monde, il utilise en effet Facebook pour rester en contact avec ses proches. Chose qu’il ne peut plus faire désormais.

Mots-clés facebookweb