Viré de Facebook pour la photo (amusante) d’un chat !

Facebook applique une politique de modération très stricte, notamment pour tout ce qui a trait à la nudité. Il suffit en effet de publier la photo d’un sein ou d’un sexe pour se faire rappeler à l’ordre. La machine est évidemment bien huilée, mais il arrive parfois qu’elle s’enraye et c’est précisément ce qui s’est produit ici puisque le célèbre réseau social a banni un internaute… à cause de la photo d’un chat.

Varun Krishnan est très actif sur les réseaux sociaux, lorsqu’il ne s’occupe pas de son site. Il est effectivement l’homme qui se cache derrière FoneArena.com.

Chat Facebook

Les chats et Facebook ne font pas forcément bon ménage.

En fin de semaine dernière, un de ses amis lui a envoyé une drôle d’image représentant un chat habillé d’un costume.

Facebook a-t-il un problème contre les chats portant un costume ?

Amusé, il l’a tout de suite envoyée à plusieurs de ses amis sur Facebook Messenger pour les faire rigoler. Quelques minutes plus tard, il a été déconnecté de l’application et il a tout de suite compris que quelque chose ne tournait pas rond. Il s’est donc collé sur son ordinateur et il a tenté de se connecter à son compte, en pure perte.

Facebook venait de bloquer son accès. Il a donc contacté ses amis afin de leur demander s’ils avaient toujours accès à son profil. Là, il a découvert que ce n’était plus le cas et qu’il en allait de même pour tous les messages envoyés à ses proches depuis… la création de son compte.

Ils avaient effectivement tous été remplacés par une seule et unique mention : « Ce message a été temporairement supprimé, car le compte de l’expéditeur nécessite une vérification ». Le réseau social ne lui a donné aucune explication, bien sûr, mais il a tout de suite pensé que le problème venait de cette image et il a commencé à en parler autour de lui, sur la toile.

Et c’est là que l’histoire devient vraiment intéressante. Un autre blogueur a fini par tomber sur cette étrange anecdote et il a voulu vérifier si le problème venait réellement de cette image. Il l’a donc téléchargée et il l’a partagé à son tour avec ses amis. Même punition, Facebook a bloqué son compte au bout de quelques heures à peine.

Facebook n’a pas communiqué sur le problème

N’écoutant que son courage, il a procédé à plusieurs tests en s’appuyant sur différents comptes et il s’est notamment amusé à changer le nom de la photo ou même à écraser les données EXIF afin qu’elles ne puissent pas être lues par les robots de la plateforme.

Le résultat a été le même à chaque fois.

Fort heureusement, Facebook aussi a fini par entendre parler de cette étrange affaire et le réseau social a corrigé le bug dans la foulée. Tous les comptes suspendus ont été débloqués dans la foulée.

Oui, mais le problème, finalement, c’est que personne ne sait ce qui a provoqué ce bug. L’explication la plus logique, c’est que le réseau s’appuie sur un système de reconnaissance d’images pour modérer plus efficacement les contenus partagés par les utilisateurs et qu’il a mal analysé cette photo, mais ce n’est qu’une simple hypothèse malheureusement.

Maintenant, cette histoire nous apprend deux choses. La première, c’est que le système de modération de Facebook n’est pas très efficace. La seconde et la plus importante, c’est que le service peut nous effacer en un instant sans le moindre effort.

Cela vaut aussi pour toutes les données que nous lui soumettons.

Chat Facebook 2

Voici la photo qui a posé problème.

Mots-clés facebookweb