Virgin Galactic veut faire passer le tourisme spatial à la vitesse supérieure et s’associe avec une firme de Wall Street

Virgin Galactic, l’entreprise du milliardaire anglais Richard Branson est connue pour ses visées sur le tourisme spatial  à vocation commerciale. L’entreprise a d’ailleurs maintes fois annoncé qu’elle était sur le point de lancer ses premiers vols spatiaux, mais jusqu’à présent, elle n’a pas pu concrétiser son objectif.

Il semble toutefois que la boîte de Richard Branson ait décidé de passer à un niveau supérieur afin de donner corps à ses aspirations, en s’associant avec un fonds d’investissement de Wall Street, Social Capital Hedosophia (SCH).

Sauver Terre

Crédits Pixabay

Un investissement dont Virgin Galactic aura besoin pour financer son développement afin de se rapprocher de son objectif de devenir la première entreprise privée à envoyer des touristes spatiaux en orbite.

Une opération qui permet à Virgin Galactic d’être cotée en bourse

Selon le fondateur de la boîte, dans un communiqué : « En nous embarquant dans ce nouveau chapitre, à ce stade avancé du développement de Virgin Galactic, nous pouvons ouvrir des espaces à davantage d’investisseurs et, ce faisant, à des milliers de nouveaux astronautes« .

Au-delà de l’aspect purement économique, cette opération financière permet en effet à l’entreprise de devenir la première entité œuvrant sur le marché du tourisme spatial au monde cotée en bourse. Ce qui lui ouvre la voie à de nouvelles possibilités financières et autant de stratégies commerciales en perspective.

Pour la précision, la valeur totale des actifs de Virgin Galactic atteint 1,5 milliard de dollars à la suite de cette fusion. Pour ce qui est du capital, un communiqué émis par les responsables du groupe indique que SCH devrait détenir 49% du capital de la boîte.

Un premier voyage spatial prévu d’ici un an

Même si Virgin Galactic a à plusieurs reprises déclaré dans le passé se rapprocher de son objectif, aucun des clients (et il y en a un bon petit paquet) n’a encore eu le plaisir de goûter aux délices du tourisme spatial.

Le directeur général de l’entreprise concurrente de Blue Origin et de SpaceX, George Whitesides, reste toutefois confiant et même optimiste en annonçant à AFP que son entreprise « prévoit de le faire d’ici un an ». Et il faut dire que cette récente fusion apportera certainement de l’eau à son moulin.

Mots-clés virgin galactic