Visiter le monde sous l’eau avec Google Street View et World Under Water

Il viendra peut-être un jour où les océans recouvriront les terres. Là, et bien nous n’aurons plus qu’à nous construire un catamaran et commencer à entretenir une vraie et belle relation avec une grosse marguerite en pot. De la science-fiction ? Pas vraiment, du moins pas si l’on en croit l’équipe en charge de CarbonStory. Cette dernière a effectivement développé un drôle de service pour nous permettre de nous promener virtuellement à travers les plus grandes villes de la planète… sous les flots. Même qu’il s’appelle World Under Water et qu’il est vraiment très bien conçu.

C’est plutôt logique puisqu’il se base sur une technologie qui a fait ses preuves, soit sur Google Street View. Après tout, cela ne sert à rien de réinventer la roue, non ?

World Under Water

Carrément pas, mais revenons en plutôt au sujet de cet article. En arrivant sur World Under Water, nous nous retrouverons face à un bouton nous permettant de démarrer l’expérience. Un clic plus loin, le service nous renverra vers une autre page pour que nous sélectionnions la ville de notre choix parmi les douze proposées : Singapour, Kamakura, New York, Yucatan, Barcelone, Paris, Dubai, Londres, Bruxelles, Copenhague, Rome et Rio de Janeiro. Il y en a donc pour tous les goûts et c’est plutôt une bonne chose.

Google Maps et Street View vont ensuite se mettre en marche, avec un script maison permettant d’augmenter le niveau de l’eau et d’inonder virtuellement tout le territoire. Là dessus, les développeurs de l’outil ne se sont pas vraiment casser la tête et le niveau de l’eau est finalement le même sur toutes les cartes.

J’en ai évidemment profité pour faire un tour dans ma résidence. Et la bonne nouvelle du jour, c’est que mon appartement ne sera apparemment pas englouti sous les flots. La joie d’habiter au deuxième étage, en somme.

Moralité, il ne me reste plus qu’à acheter une petite barque et des bottes en plastique.

Via