Windows Vista, le bilan…

Qu’on aime ou qu’on aime pas, la sortie d’un nouveau Windows, c’est toujours un évènement. Et au bout de six mois d’existence, le temps est venu de dresser un premier bilan. Alors, Windows Vista, ça vaut le coup ou on peut encore s’en passer ? En toute franchise, je n’aime pas la politique de Microsoft et je ne comptais pas passer sur Vista avant quelques années. C’était sans compter avec mon chef qui m’a très fortement incité à tester ce nouveau système. Et tout le monde le sait, on ne doit jamais contredire son chef.

Windows Vista, le bilan...

Les points forts du système

Force est de constater que Windows Vista possède de très nombreux atouts et qu’il est très difficile de ne pas les voir. Pour commencer, Vista est bien plus facile à prendre en main que ses prédécesseurs. Rien qu’à l’installation, déjà, on se rend compte que les ingénieurs de Microsoft ont fait de gros efforts. Bien plus automatisée que celles des versions précédentes, on peut dire qu’elle ne laisse pas de place à l’erreur. Les étapes se suivent tranquillement et le système s’installe au bout de quelques dizaines de minutes (ce qui dépend essentiellement de la puissance de votre machine).

Autre point positif, et pas des moindres, la sécurité. Vista vous demande votre autorisation pour toutes les opérations sensibles. Forcément, c’est un peu lassant à force mais, mine de rien, votre ordinateur s’en trouve bien plus protégé. Aucun programme malin ne peut s’exécuter sans votre accord, ce qui réduit considérablement les risques auxquels vous vous exposez. On appréciera également le fait que le compte « Super Administrateur » n’est pas accessible nativement.

Côté multimédia et loisirs, on peut dire que Vista se positionne bien. Il est livré avec pas mal d’outils et on appréciera tout particulièrement la Galerie de photos Windows ou encore le Windows Movie Maker. De quoi vous éclater. De même, on peut se féliciter de la nouvelle organisation du dossier « Mes Documents » qui permet de classer toutes ses ressources multimédia en un clin d’oeil.

Les points faibles du système

A côté de ça, Vista n’est pas exempt de défauts. Même pour des machines parfaitement configurées, Vista est plus lent au démarrage que ses prédécesseurs. La seule solution pour corriger ce problème reste de ne jamais éteindre son ordinateur mais de le mettre plutôt en veille. Forcément, ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus pratique.

En dehors du démarrage, le système reste globalement lent. Les services d’indexation, de sauvegarde du système et de défragmentation en temps réel se font très largement ressentir. Les plus audacieux ne manqueront pas de désactiver ces services afin de soulager leur machine. Attention cependant, la sauvegarde système reste un service assez utile notamment en cas de plantage. Il convient donc de bien peser le pour et le contre.

Enfin, on peut difficilement passer à côté des problèmes de compatibilités, autant pour le matériel que pour les logiciels. Certains constructeurs tardent en effet à sortir leurs pilotes et certaines applications ne fonctionnent tout simplement pas sous Vista. Ca a ainsi été le cas d’iTunes et c’est toujours le cas pour Adobe Creative Suite II. Quand on voit le prix de ce dernier, il faut reconnaître qu’il y a de quoi faire la tronche.

En conclusion

En conclusion, on peut dire que si Windows XP a encore de beaux jours devant lui, ce n’est pas pour autant qu’il faut tourner le dos à Vista. Au pire, je vous conseille d’attendre la sortie du SP1 prévu pour la second semestre de cette année. Nul doute qu’il corrigera nombre d’erreurs et de bugs. En tout cas, ce qui est certain, c’est que Vista a un fort potentiel et qu’il sait se montrer très addictif.