Voici à quoi aurait ressemblé Jésus

Nous sommes nombreux à avoir été un jour piqué par la curiosité et à avoir tapé sur la barre de recherche le nom de Jésus pour voir ce à quoi ressemblait le personnage. Dans ce cas-là, on tombe généralement sur l’image d’un homme de grande taille, avec une couleur de peau claire, dont le visage est muni d’une barbe et les cheveux blonds.

Pourtant, d’après les études menées par Joan Taylor, professeur au King’s College de Londres, cette perception du Sauveur s’éloigne de la réalité.

Dans son livre « What Did Jesus Look Comme ? », le chercheur avance une nouvelle vision du Christ : celle d’un homme de taille moyenne, à la peau brun olive et doté d’une chevelure courte de couleur noire.

Aucun passage de la Bible ne mentionne une description physiologique du Christ, si ce n’est quelques références sur les vêtements que Jésus et ses disciples portaient à cette époque.

Le mystère autour de la description de Jésus

Joan Taylor montre du doigt les incohérences sur la conception moderne du Christ et celle qu’on en fait les artistes qui ont peint les premières figures de Jésus. Ces dernières dataient de moins de deux cents ans. Selon le professeur, il est très peu probable que l’Élu ressemblait à ces représentations.

Pour étayer sa thèse, le scientifique s’est lancé à la recherche des archives historiques et archéologiques qui offraient une piste sur l’apparence générale des Juifs vivant à l’époque de Jésus. En se basant sur les écrits bibliques, cette époque se situe autour de l’an 4 av JC. De même, la Bible atteste également que Jésus était un Juif né à Bethléem, ayant vécu une courte période en Égypte pour ensuite rejoindre Nazareth.

Jésus n’était pas beau

Aux termes de ses investigations, Joan Taylor a pu établir une physiologie plus plausible de Jésus. Concrètement, en considérant la taille moyenne des Judéens et Égyptiens de l’époque, Jésus devait alors mesurer un mètre soixante-dix, avoir la peau brun olive, les yeux bruns et les cheveux noirs.

Concernant la morphologie, les évangiles décrivent Jésus comme étant un menuisier ayant fait beaucoup de marche, mais avec une alimentation légère et irrégulière. Partant de ce constat, l’auteur avance que Jésus était probablement maigre, mais légèrement musclé. La seule zone d’ombre qui subsiste pour le professeur est le visage de Jésus, si celui-ci comportait des cicatrices ou non dues à son travail de charpentier.

Par contre, Joan Taylor reste sceptique sur la beauté du Christ pour la simple raison que la Bible n’a pas manqué de louanges sur la beauté de David et Moïse, chose qu’elle n’a pas faite pour Jésus.

Mots-clés histoireinsolite