Clicky

Voici à quoi ressemble réellement le monde

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les cartes représentant notre planète et ses continents ne reflètent pas nécessairement la réalité. En fait, la plupart d’entre elles sont totalement fausses et c’est tout à fait logique, car il est extrêmement difficile de représenter une sphère tridimensionnelle sur un plan bidimensionnel.

La projection de Mercator est une parfaite illustration de ce problème. Lorsque Gerardus Mercator a travaillé sur son planisphère en 1569, il a en effet choisi de se concentrer uniquement sur les angles et cela a entraîné des déformations importantes au niveau des aires et des distances.

Terre

La Terre n’est pas facile à représenter en deux dimensions.

L’exemple le plus frappant est sans doute celui du Groenland.

La plupart des planisphères sont faux

Sur ce planisphère, ce dernier semble faire la même taille que l’Afrique, mais cela ne correspond pas à la réalité des faits puisque le continent africain est environ quatorze fois plus grand.

Même chose pour l’Inde qui semble être de la même taille que la Scandinavie alors que la surface du pays atteint les 3,3 millions de kilomètres carrés, contre 1,1 million pour cette dernière. L’Europe n’est pas en reste non plus, car elle donne l’impression de s’étendre sur une plus grande surface que l’Amérique du Sud alors que c’est exactement le contraire.

Notre continent s’étend en effet sur 9,7 millions de kilomètres carrés et l’Amérique du Sud atteint pour sa part une surface deux fois plus grande, une surface tournant autour de 18 millions de kilomètres carrés.

Le problème, c’est que cette projection a servi de base à la plupart des cartes maritimes et elle est même encore utilisée massivement à notre époque, notamment dans les salles de classe.

Ce qui veut aussi dire que nous avons presque tous une vision tronquée de notre planète et de ses continents.

Face à la situation, de nombreux cartographes ont travaillé sur des planisphères se rapprochant un peu plus de la réalité et cela a notamment été le cas de James Gall et de Arno Peters. Les deux hommes ont en effet travaillé durant le 19e siècle sur une autre projection prenant cette fois en compte la taille réelle des continents : la projection de Peters.

Une carte qui s’approche un peu plus de la réalité, mais qui n’est pas parfaite non plus

Si elle respecte un peu plus la taille des continents, elle ne conserve malheureusement pas les angles et ces dernières apparaissent donc comme étant déformées.

Bref, ce n’est pas terrible non plus et c’est précisément ce qui a poussé une équipe de cartographes japonais à travailler sur un système permettant de transformer un globe en représentation 2D tout en respectant la forme des continents, mais également leurs angles. Ce système s’appelle l’AuthaGraph World Map et il a été récompensé d’un Good Design Award, une récompense d’exception très cotée chez les designers.

Pour élaborer ce système, Hajime Narukawa a fait le choix de diviser le globe en 96 triangles et il les a ensuite projetés sur un tetrahedron afin de préserver les proportions des continents. Le résultat surprend, mais il est nettement plus fidèle que les autres systèmes de projection et il est en plus possible de le déplier afin d’obtenir une carte en deux dimensions.

Alors bien sûr, le système n’est pas parfait non plus. En réalité, il a même un défaut très ennuyeux : il ne prend pas en compte les longitudes et les latitudes.

Carte du monde

Cette carte du monde se rapproche un peu plus de la réalité des faits.

Mots-clés insoliteterre

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Eric

    Pour ceux qui cherchent une map de plus grande résolution: http://www.japantimes.co.jp/wp-content/uploads/2013/01/fl20110717x1a.jpg

  • Albert Zuckerberg

    Mais bien sur c’est bien plus réaliste :
    – L’Australie se trouve aux antipodes de l’antarctique.
    – La France est plus au nord que la Russie
    – L’Amérique du sud se trouve à l’est de l’Amérique du nord
    – Et j’en passe

    Faut pas prendre Mercator et les scientifique du XVIème siècle pour des Benêts.