Voici à quoi ressemblera le Starship de SpaceX

Elon Musk a annoncé que la Falcon 9 et la Falcon Heavy de SpaceX seront remplacées par une seule fusée géante : la Big Falcon Rocket (BFR). Cependant, en novembre 2018, le milliardaire américain avait décidé de renommer l’engin. Son nom est désormais « Starship », qui signifie « vaisseau spatial » en français.

Le samedi 5 janvier, l’ambitieux génie a publié une photo de maquette du premier prototype sur Twitter.

StarShip

« Le véhicule test de Starship en assemblage sera similaire à cette illustration quand il sera terminé. Des Starships opérationnels auraient évidemment des fenêtres, etc. », a-t-il écrit dans sa publication.  Comme d’habitude, le message d’Elon Musk a suscité de l’enthousiasme chez les utilisateurs de la plateforme.

Le design du vaisseau spatial semble sortir tout droit d’une bande dessinée. Il présente d’ailleurs de frappantes ressemblances avec la fusée conçue par Hergé pour faire voyager Tintin et le capitaine Haddock jusqu’à la Lune.

Un nouveau nom pour Starship ?

Cowboy Dan est un jeune photographe et utilisateur de Twitter.

Il a immortalisé l’œuvre d’art sur son chantier de construction (qui servira également de site de lancement) à Boca Chica Village, au Texas. Le cliché montre une splendide image de la sonde au lever du soleil, avec sa coiffe toute chromée.

Un fan naviguant sous le pseudonyme de « Chesley Bonestell : un pinceau avec le futur » a réagi en suggérant un nom à l’engin spatial. « Suggestion de nom : » Le Starship Bonestell « ou, si vous préférez quelque chose de plus informel, que Chesley? », a-t-il commenté.

Un vol habité vers Mars prévu pour 2023 

Selon le calendrier de la société, les tests devraient commencer en mars ou en avril 2019. Il faudra se patienter jusqu’en 2020 pour contempler ce modèle effectuer des vols en orbite. Le premier vol habité est prévu pour 2023. La Starship devra transporter le milliardaire japonais Yusaku Maezawa vers la Lune, pour ensuite atteindre Mars.

La conception finale devrait pouvoir embarquer jusqu’à cent passagers. Elle devrait mesurer dix mètres de large et cent dix-huit mètres de haut, ce qui fera d’elle la plus grande fusée jamais construite dans l’histoire de la conquête spatiale.

Par ailleurs, la méga-fusée de SpaceX devrait atteindre une vitesse de croisière de plus de 27.000 km/h. A cette allure, il serait possible de rejoindre la Lune en moins de quatorze heures et Mars en à peine quatre-vingt-cinq jours.

Mots-clés espacemarsspacex