Voici ce qui se passerait si les Etats-Unis et la Russie faisaient exploser leurs bombes nucléaires

Pendant la guerre froide, on a frôlé de peu un affrontement nucléaire entre les États-Unis et la Russie. Heureusement le pire a été évité ! Mais que se passerait-il si ces deux grandes puissances militaires se lançaient dans une guerre nucléaire ? Quelles seraient les conséquences pour notre planète et les êtres vivants qui y vivent ?

Eh bien, des scientifiques ont fait une simulation, et comme on pouvait si attendre, les résultats sont catastrophiques !

Un mystérieux cube confirme l'existence d'un programme nucléaire nazi

Crédits Pixabay

Les conséquences désastreuses d’une guerre nucléaire entre les USA et la Russie

La nouvelle simulation donne des résultats similaires à ceux de l’un des meilleurs modèles existants, publié en 2007. D’après les deux rapports, une guerre nucléaire entre les États-Unis et la Russie plongerait la planète dans un hiver nucléaire, avec des nuages ​​de suie et de fumée recouvrant la planète. À l’échelle mondiale, le manque de lumière solaire atteignant le sol ferait que les températures chuteraient d’environ 9 Kelvin (9 degrés Celsius) en moyenne. Cet hiver nucléaire durerait plusieurs années et provoquerait une réduction de plus de 30% des précipitations au cours des premiers mois.

Le nouveau rapport montre que l’explosion de l’ensemble de l’arsenal nucléaire des États-Unis et de la Russie, ainsi que les incendies qui s’en suivraient, libérerait environ 150 téragrammes ou mégatonnes de suie dans l’atmosphère. Cela couvrirait l’hémisphère Nord en une semaine et la planète entière en quinze jours, réduisant ainsi les niveaux de lumière en surface. Il faudrait ensuite environ trois ans avant que la lumière de surface repasse au-dessus de 40% de son niveau initial.

« Nous reproduisons ici le [scénario de la guerre nucléaire de 2007] en utilisant un modèle climatique alternatif ultramoderne utilisant une résolution plus élevée et avec une simulation plus explicite de la chimie de la stratosphère et des aérosols », ont écrit les chercheurs dans leur rapport. « L’utilisation d’armes nucléaires de cette manière par les États-Unis et la Russie aurait des conséquences désastreuses au niveau mondial. »

On note toutefois quelques différences entre la nouvelle simulation et celle de 2007. En effet selon le nouveau rapport, la couverture de fumée qui recouvrirait la terre durerait plus longtemps.

Quelles seraient nos chances de survie ?

Grâce à des données provenant d’incendies de forêt, d’éruptions volcaniques et de précédentes explosions de bombes nucléaires, l’équipe de scientifiques a pu cartographier les énormes changements du climat de la planète auxquels on devrait faire face, et qui comprendraient notamment la disparition de la mousson d’été, des pertes agricoles « dévastatrices » et des modifications de la configuration des vents.

De plus, la couverture nuageuse provoquée par les explosions nucléaires, qui disperserait et absorberait le rayonnement solaire, mettrait environ une décennie à se disperser. À moins d’avoir un bunker nucléaire bien approvisionné en nourriture durable, il serait difficile d’y survivre.

Mais les scientifiques pensent que les niveaux de fumée libérés dans l’atmosphère seraient « d’ordres de magnitudes plus petits » que ceux qui ont permis d’éliminer les dinosaures. Ce qui laisse penser que l’humanité pourrait ne pas disparaître totalement. Mais ce n’est évidemment pas une hypothèse que nous souhaitons mettre à l’épreuve.

Même s’il ne s’agit là que de simples simulations, la perspective d’une guerre nucléaire entre les Etats-Unis et la Russie reste effrayante, d’autant plus que la course à l’armement nucléaire semble repartie de plus belle !

Mots-clés insolite