Voici (encore) le préservatif du futur !

Le préservatif n’est pas une invention récente, loin de là. Les premiers modèles datent en effet de l’Egypte Antique. Les soldats  égyptiens les utilisaient pour se protéger des maladies vénériennes durant les campagnes militaires. Toutefois, le produit a beaucoup évolué en l’espace de quelques années et une entreprise vient de présenter un nouveau modèle assez étonnant : HEX.

Les premières capotes n’étaient évidemment pas faites de silicone. En réalité, les premiers modèles utilisaient des boyaux de mouton ou des vessies de porc. Pas très glamour, n’est ce pas ?

LELO HEX : image 1

Voici le préservatif du futur.

Ensuite, eh bien d’autres modèles ont vu le jour. Certains étaient fabriqués en papier de soie, d’autres en tissu huilé, d’autres encore en velours.

Les préservatifs ont beaucoup évolué au fil des siècles

En 1844, Charles Goodyear et Thomas Hancock ont voulu aller un cran plus loin et ils ont donc commencé à produire en masse des préservatifs en caoutchouc. Ces derniers étaient à la fois lavables et… réutilisables.

La première capote en latex a été fabriquée en 1880 mais elle n’a pas tout de suite rencontré le succès. En réalité, il a même fallu attendre les années 30 pour qu’elle commence à se démocratiser. Et à présent, eh bien elle est utilisée dans le monde entier, par des millions d’hommes et de femmes.

LELO a ouvert ses portes dans les années 90. A la base, l’entreprise commercialise surtout des jouets sexuels mais elle a commencé à travailler sur un préservatif il y a quelques années de cela : HEX.

Cette capote est assez particulière. Elle se compose de silicone, certes, mais sa structure est faite de plusieurs pièces hexagonales offrant à la fois un meilleur maintien et une meilleure flexibilité. Mieux, grâce à cette particularité, le HEX pourra résister aux parties de jambe en l’air les plus animées, sans risque de se déchirer.

Une capote plus solides et plus confortable à porter

Ses concepteurs ont en plus placé une toile spéciale à l’intérieur afin d’augmenter les sensations procurées par le préservatif.

Sur le papier, c’est très prometteur mais qu’en est-il dans les faits ? La bonne nouvelle, c’est que vous allez pouvoir répondre vous-même à cette question. LELO a en effet lancé une campagne de crowdfunding hier pour son préservatif, avec plusieurs offres très intéressantes.

Ce n’est donc pas un simple projet fumeux.

Pour 49 €, par exemple, vous pourrez repartir avec 36 préservatifs HEX et une carte cadeau LELO d’une valeur de 50 $. Si vous avez un budget limité ou si vous ne voulez pas mettre autant d’argent dans cette capote tout de suite, alors vous pouvez aussi commander un pack de 12 pour 12 €.

Les expéditions démarreront le 15 août prochain. Toutes les infos sont ici. Et si vous voulez découvrir d’autres préservatifs du futur, c’est par ici que ça se passe.

LELO HEX : image 2

Mots-clés nsfypréservatif