Clicky

Voici Henry, le robot sexuel qui coûte 11000 $ et qui est doté d’un solide sens de l’humour

Un sexbot de 11000 $ appelé Henry se targue non seulement de « performance sexuelle surhumaine », mais prétend aussi être doué pour faire des blagues. Avec une taille de 1m80, de magnifiques abdos ondulants et un regard sombre et ténébreux, le robot peut aussi accueillir son propriétaire et discuter de leur émission de télévision ou de leur film préféré.

Henry peut même courtiser son propriétaire avec des phrases et des mots romantiques ou même des poèmes ou des chansons d’amour. Henry coûte 11000 $ ou 15600 $ en fonction des extras optionnels.

Biohacking Pénis

Henry est le premier robot « compagnon » au monde destiné aux femmes. Il n’est pas encore tout à fait au point, mais comme à son habitude, Realbotix saura y apporter les améliorations nécessaires pour le rendre parfait.

Les caractéristiques d’Henry

Chaque partie du robot peut être construite sur commande, y compris la taille et la forme de ses attributs masculins. Les développeurs n’ont cependant pas encore trouvé un moyen de rendre cette partie entièrement robotisée. Dans une vidéo dévoilée par les créateurs, basés au Delaware, Realbotix, Henry lance la blague : « Que fait un nuage avec une éruption qui démange ? Il trouve le gratte-ciel le plus proche. »

Avec un poids d’environ 40 kg, Henry est un peu léger et doit encore être doté de mouvements robotiques. Son corps en silicone est anatomiquement correct et il est surmonté d’une tête robotique avec laquelle les utilisateurs interagissent grâce à une application sur leur smartphone ou tablette.

Une invention avant-gardiste

C’est Matt McMullen, un père de cinq enfants marié originaire de San Diego en Californie et PDG de Realbotix, qui a dévoilé le « manbot » plus tôt cette année. Le CEO a notamment affirmé que la nouvelle création de sa start-up avait pour but d’offrir de « l’amitié » aux femmes solitaires du monde entier.

McMullen a expliqué à l’époque : « Les femmes ont les mêmes problèmes de solitude que les hommes. Les gens les appellent des poupées sexuelles, mais la plupart du temps c’est de l’amitié. » Realbotix est aussi le producteur du robot sujet à controverse « Harmony », un robot féminin avec des dizaines de pièces interchangeables.

Pour information, le marché des « sexbots » est actuellement dominé à 95% par les hommes.

Mots-clés insolitensfysextech

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !