Voici la (nouvelle) dernière photo prise par Beresheet avant son crash sur la Lune

Avant de s’écraser lors de sa tentative d’atterrissage sur la Lune, l’atterrisseur lunaire israélien Beresheet, financé par des fonds privés, a pris une dernière photo en gros plan de la surface lunaire.

La photo, publiée par l’organisation à but non lucratif SpaceIL, montre un fragment de sol lunaire photographié à environ 15 km de distance.

beresheet

Capture Twitter

La dernière photo prise par Beresheet avant son crash sur la Lune

Les représentants de SpaceIL ont indiqué sur Twitter qu’il s’agissait là de la dernière photo prise par Beresheet avant son crash. La photo montre une partie de la lune qui semble « en mauvais état », comme le dit un rapport de Space.com. Il s’agit en fait d’une région couverte de cratères.

C’est à cet endroit que reposent les débris de la navette israélienne depuis son crash inattendu le 11 avril dernier.

Si cette photo est sensée être la derrière renvoyée par Beresheet aux astronomes qui attendaient sur Terre, une autre photo prise par l’atterrisseur lunaire (d’abord considérée comme la dernière prise par l’engin spatial) montre une portion de la lune contre le noir de l’espace. Le diplomate israélien Elad Ratson avait déclaré que cette photo avait été prise par Beresheet alors qu’il était censé se trouver à environ 7,5 km au-dessus de la surface de la Lune.

Un arrêt du moteur à l’origine du crash de Beresheet

Pour revenir un peu sur les faits, Beresheet avait été transporté dans l’espace sur une fusée Falcon 9 de SpaceX avant d’être lancé en orbite terrestre le 21 février. L’atterrisseur lunaire avait ensuite passé six semaines à se rapprocher progressivement de la Lune en effectuant des manœuvres appelées « brûlures de moteur ». Il a finalement réussi à se placer en orbite autour de la Lune le 4 avril, faisant ainsi d’Israël l’un des sept pays à avoir placé un engin spatial en orbite autour de la lune.

Mais alors que tout s’était déroulé sans encombre jusque là, Beresheet s’est inopinément écrasé sur la Lune le 11 avril alors qu’il tentait de se poser. D’après une enquête menée par SpaceIL après l’incident, un dysfonctionnement de l’une des unités de mesure inertielles de l’atterrisseur lunaire serait en cause. Cette défaillance avait provoqué une série d’événements qui avaient entraîné l’arrêt du moteur principal de l’engin spatial lors de son atterrissage, rapporte le Jerusalem Post.

Mots-clés beresheetlune