Voici la première photo prise par ExoMars

ExoMars a décollé de notre bonne vieille planète le mois dernier, et plus précisément le 14 mars. Depuis, la sonde file à vive allure à travers l’espace, en direction de la planète rouge. Elle a transmis une première photo aux équipes au sol, une photo qui n’a évidemment pas tardé à faire le tour du globe. L’ESA peut donc souffler, tout à l’air de bien se passer.

Le programme ExoMars regroupe en réalité deux missions distinctes. Des missions pilotées à la fois par l’ESA et par Roscosmos. L’agence spatiale européenne a effectivement choisi de s’allier avec les russes suite à la défection de la NASA en 2012.

ExoMars 2016

La mission ExoMars fait beaucoup parler d’elle depuis le début de la semaine.

Comme son nom l’indique, ce programme se focalise sur la planète Mars et plus précisément sur son atmosphère.

ExoMars regroupe deux missions distinctes

En 2004, Mars Express avait effectivement détecté des traces de méthane dans l’atmosphère de la planète, sans parvenir à déterminer son origine. Cette découverte avait fait couler beaucoup d’encre à l’époque et cela n’a rien de surprenant car ce composé chimique est un combustible et il est capable de produire à la fois du dioxyde de carbone et de l’eau.

Il est donc possible que la planète rouge abrite la vie.

Face à la situation, l’ESA et la NASA ont décidé de lancer une mission scientifique plus complète.

Toutefois, l’agence spatiale américaine a abandonné le projet en 2012 suite à des coupes franches faites dans son budget. Fort heureusemen, les européens ont trouvé un nouveau soutien chez les russes et ces derniers ont ainsi accepté de fournir les fusées Proton pour les lancements de 2016 et de 2018 ainsi que plusieurs instruments scientifiques.

ExoMars 2016 se focalise sur le lancement d’un orbiteur, TGO. Il sera placé en orbite autour de la planète Mars et il aura pour mission d’analyser la composition de son atmosphère afin de déterminer sa composition exacte. L’appareil ne se limitera d’ailleurs pas au méthane.

TGO atteindra Mars en octobre

En 2018, l’ESA et Roscosmos vont envoyer un rover sur la planète rouge. Le véhicule sera équipé de plusieurs instruments mais aussi d’une foreuse capable de faire des prélèvements à deux mètres de profondeur.

Il s’accompagnera d’un laboratoire d’analyse et il devrait donc nous apprendre beaucoup de choses au sujet de la composition du sol de la planète.

Comme indiqué un peu plus haut, ESO a envoyé une première image à l’ESA et l’agence a fait le choix de la partager en ligne.

La photo en question n’est pas très impressionnante mais elle nous permet au moins de constater que l’orbiteur fonctionne correctement. C’est plutôt rassurant, donc. Il faudra cependant attendre encore un moment avant de découvrir les premières images de Mars puisque l’orbiteur n’atteindra pas sa destination avant le 19 octobre prochain.

Photo ExoMars

Magnifique composition, non ?