Clicky

Voici l’atterrisseur lunaire du futur vu par Lockheed Martin

La NASA veut renvoyer l’homme sur la Lune, mais dans de meilleures conditions que la première fois. Pour l’y aider, la société américaine Lockheed Martin, spécialisée dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et les technologies de pointe dans le monde, a mis au point un prototype d’atterrisseur lunaire capable de transporter des personnes de et vers la surface lunaire.

Si le véhicule est pour l’heure au stade de concept, Lockheed espère qu’il pourra être utile à la NASA dans la poursuite de ses projets d’exploration lunaire par l’homme.

Lockheed Martin présente son concept

Un vaisseau qui servira de « passerelle » vers la Lune

L’engin spatial de Lockheed est conçu pour servir de « Passerelle » (Gateway) entre la Lune et une station spatiale que la NASA espère construire en orbite autour de la Lune. Son rôle sera donc de permettre aux astronautes de faire la navette entre la Lune et la station spatiale lunaire. La NASA parle depuis le début de l’année dernière de créer un petit habitat pour les astronautes qui pourra rester en orbite dans les environs de la Lune. Cette station servirait de point de passage aux astronautes, où ils pourront vivre et effectuer des recherches. De là, les astronautes pourraient effectuer des voyages vers la surface de la Lune ou vers des destinations plus éloignées comme Mars par exemple.

Toutefois, la NASA ne s’est pas beaucoup étalée sur la façon dont les hommes seraient acheminés de la station spatiale vers la Lune voisine. C’est parce que l’agence spatiale américaine veut laisser cette tâche à l’industrie spatiale commerciale, qui devra concevoir et construire des atterrisseurs lunaires capables d’assurer cette mission.

La NASA a indiqué qu’elle sollicitera un jour des propositions pour des atterrisseurs plus grands pouvant potentiellement transporter des hommes. En ce moment là, Lockheed espère être prête à proposer son atterrisseur lunaire.

Un vaisseau aux capacités remarquables

L’atterrisseur de Lockheed Martin est réutilisable et il pourra transporter un équipage de quatre personnes et jusqu’à 900 Kg de cargaison de la station vers la Lune, en deux semaines environ. Ce qui devrait permettre aux astronautes de mener plus facilement des recherches sur la surface lunaire et de prélever des échantillons pour les analyser.

Il pourrait ensuite décoller de la surface de la Lune pour rejoindre la station, où il se ravitaillera en carburant pour de futurs voyages. Toutefois, Lockheed pense que son atterrisseur pourrait un jour fonctionner avec du carburant collecté directement à la surface de la Lune.

Mots-clés lune