Voici le plus grand arbre tropical au monde

Le plus grand arbre tropical du monde se trouve dans une forêt tropicale à Saba, en Malaisie. Il mesure 100,8 m de haut. D’après les scientifiques, cet arbre est probablement la plus haute plante à fleurs au monde. Les Malaisiens l’ont baptisé Menara, qui signifie « tour ».

Un modèle 3D à haute résolution a été créé en l’honneur de ce géant de la nature.

Forêt

Crédits Pixabay

Menara appartient à une espèce connue sous le nom de meranti jaune, un membre de la famille des diptérocarpacées. Il prospère dans les forêts pluviales humides du sud-est de l’Asie. Les chercheurs espèrent comprendre comment les arbres poussent si haut, ainsi que les facteurs qui pourraient les empêcher de grandir.

« C’est probablement son emplacement dans cette vallée protégée qui lui permet d’atteindre une hauteur aussi extrême », a expliqué le Dr Alexander Shenkin de l’Université d’Oxford, qui a participé aux recherches. « Il pourrait encore y avoir des arbres plus grands ».

Une découverte hasardeuse

Menara avait été découvert par hasard, grâce à la technique de la télédétection par laser ou lidar pour « light detection and ranging ». L’avion qui a transporté le matériel avait initialement pour mission de collecter des données pour une carte topologique. En août 2018, une équipe est partie à la recherche de l’arbre après l’avoir repéré sur la carte. Celle-ci en a ensuite capturé des images d’en haut avec un drone.

Sans compter ses racines, Menara pèse près de 81,5 tonnes. L’arbre est très symétrique et bien stable, même s’il se situe sur une pente. Plusieurs facteurs peuvent l’empêcher de grandir, comme le transport de l’eau jusqu’à ses plus hautes branches, ainsi que le vent. Cependant, jusqu’à présent, il a été épargné, car la vallée lui offre sa protection.

« Compte tenu des preuves que nous avons trouvées sur les contraintes mécaniques causées par le vent, il est peu probable qu’un nouvel arbre soit plus grand », a déclaré Yadvinder Malhi, professeur de sciences des écosystèmes à l’université d’Oxford au Royaume-Uni.

Un nouveau record

Unding Jami, un alpiniste local a escaladé l’arbre en janvier dernier afin de mesurer sa hauteur exacte à l’aide d’un mètre ruban. Son exploit a révélé un nouveau record, précédemment détenu par un eucalyptus en Tasmanie, d’une hauteur de 99,6 mètres. « C’était une montée effrayante, car il y avait tellement de vent. Les arbres les plus proches sont très éloignés », a-t-il raconté dans un communiqué. « Mais honnêtement, la vue au sommet était incroyable ! Je ne sais pas quoi dire à part cela. »

Les chercheurs espèrent que la découverte de cet arbre remarquable accentuera les efforts de conservation de ces magnifiques forêts pluviales, riches en biodiversité.