Clicky

Voici le visage de Dieu, du moins d’après 500 Chrétiens originaires des Etats-Unis

Dieu occupe une place particulière dans le cœur des croyants, bien entendu, mais il intéresse aussi beaucoup la communauté scientifique et les psychologues de l’Université de Caroline du Nord se sont précisément livrés à une étonnante expérience visant tout simplement à… dessiner son portrait-robot.

Pour réaliser cette expérience, les chercheurs n’ont pas eu besoin de se tourner vers des prêtres ou même des médiums et ils ont ainsi choisi de se baser sur un panel composé de cinq cents personnes.

Visage de Dieu

Leur objectif était en effet moins d’obtenir un portrait de Dieu que de déterminer la manière dont les croyants ont tendance à le voir.

Dieu vu par 500 Chrétiens américains

L’Université de Caroline du Nord a donc commencé par constituer un panel composé de cinq cents chrétiens américains et réparti de la façon suivante : 330 hommes d’un côté et 181 femmes de l’autre.

Les organisateurs de l’étude leur ont ensuite demandé de dessiner ou de peindre le visage de Dieu sur une feuille de papier. Les cinq cents dessins et croquis rendus par les participants ont ensuite été fusionnés afin de créer un seul et unique portrait composite.

Leurs résultats ont été publiés dans la revue PLOS One au début de la semaine et ils sont pour le moins étonnants.

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, le Dieu dessiné par les participants de l’étude n’est pas un vieil homme muni d’une épaisse barbe blanche et d’un regard bienveillant. Il est en réalité assez jeune et il n’a ainsi pas plus d’une trentaine d’années.

Plus intéressant encore, le portrait-robot généré par cette méthode laisse entrevoir des traits assez fins – presque féminin – et un regard pétillant surmontant un franc sourire.

Les chercheurs n’en sont bien évidemment pas restés là et ils ont ensuite cherché à regrouper les réponses des participants en fonction de leur orientation politique. Ils ont alors réalisé que les démocrates voyaient Dieu comme un être jeune, féminin et afro-américain. Soit l’exacte opposée des conservateurs, des conservateurs le voyant davantage comme un homme blanc riche et puissant.

Un portrait conditionné par notre propre individualité

Selon Joshua Conrad Jackson, l’auteur principal de l’étude, ces résultats s’expliqueraient essentiellement par les idéaux portés par l’un ou l’autre de ces deux camps. Les conservateurs recherchent en effet davantage l’ordre et la puissance alors que les démocrates préfèrent de leur côté valoriser la tolérance et le partage.

Alors bien sûr, derrière, tous les participants étaient influencés par leur propre nature et leurs propres traits. Les gens âgés avaient ainsi tendance à envisager un Dieu plus âgé, les afro-américains un Dieu plus afro-américains et les caucasiens un Dieu plus blanc.

D’après les chercheurs, ces résultats n’ont rien de surprenant non plus dans la mesure où les individus font généralement preuve d’égocentrisme et voient ainsi le monde à travers le prisme de leur propre réalité.

En revanche, il y a un autre point très intéressant. Les participants ont presque tous identifié Dieu comme un homme, et ce malgré les différences de genre. Encore une fois, il est bien évidemment difficile d’être surpris compte tenu de la nature patriarcale du christianisme et de la place occupée par la femme dans l’Ancien et le Nouveau Testament.

Mots-clés insolitepsychologie

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.