Voici les 8 astuces pour réduire son empreinte carbone numérique selon Mozilla

Ce n’est pas parce qu’elles sont impalpables que nos activités et données sur Internet n’ont pas d’impact sur l’environnement. Selon un rapport de “The Shift Project“ publié en octobre 2018, les activités numériques seraient à l’origine de 4% des émissions totales de gaz à effet de serre du monde.

Un chiffre qui devrait aller en s’accroissant vu que la consommation énergétique du numérique augmente de 9% chaque année.

Apple n'a toujours pas réglé le problème de clavier des MacBook

Crédits pixabay.com

Face à cette alerte, la fondation Mozilla, à l’origine du navigateur Firefox, recommande 8 gestes à suivre pour réduire notre empreinte carbone numérique.

8 façons de réduire notre empreinte carbone numérique

Comme l’explique Mozilla dans son rapport, nos données Internet sont stockées et traitées “dans d’énormes bases de données” à travers le monde. Des bases de données hébergées sur des serveurs alimentés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Ce qui a un impact non négligeable sur l’environnement. Raison pour laquelle Mozilla veut accélérer la prise de conscience et préconise sept gestes à suivre pour réduire notre empreinte carbone numérique.

Mettre les appareils en veille ou les éteindre quand on ne les utilise pas

Mozilla recommande tout d’abord de régler son ordinateur pour qu’il se mette en veille lorsqu’on arrête de l’utiliser. Et en cas de non utilisation prolongée, éteindre complètement son ordinateur, son imprimante ou tout autre appareil.

Baisser la luminosité de vos écrans

Selon le directeur de l’énergie de la faculté de droit de Harvard, faire baisser la luminosité de son moniteur de 100% à 70% peut permettre d’économiser jusqu’à 20% de l’énergie qu’il utilise. Sur la base de ce conseil, Mozilla recommande de baisser la luminosité de nos écrans et d’utiliser le mode sombre de nos appareils, ou les solutions d’utilisation nocturne des systèmes d’exploitation comme Windows ou macOS (Eclairage nocturne ou Night Shift).

Utiliser un navigateur qui offre une protection contre le pistage

Pour réduire notre empreinte carbone numérique, la fondation nous invite également à « choisir un navigateur qui intègre, par défaut, une protection contre le pistage et la collecte de données personnelles ». Cela permettrait de réduire notre consommation d’énergie en plus de protéger nos données personnelles.

Télécharger les vidéos au lieu de les visionner

Mozilla recommande aussi de télécharger les vidéos plutôt que de les visionner en ligne, ainsi « les données ne seront transmises par le serveur qu’une seule fois ».

Utiliser l’historique de votre navigateur

Mozilla recommande également de ne pas passer par les moteurs de recherche pour aller sur les sites, mais plutôt de s’appuyer sur la barre d’adresses de son navigateur.

En tapant les bons mots clés, il sera en effet possible de retrouver facilement le site que nous recherchons et donc de se rendre directement dessus sans avoir besoin de passer par une page ou un service intermédiaire.

Bloquer la lecture automatique des vidéos

Mozilla assure que « la lecture de vidéos utilise de l’énergie ». Bloquer la lecture automatique permettrait donc de réduire notre empreinte carbone numérique. De nombreux navigateurs, dont Firefox et Chrome, proposent cette fonctionnalité. Firefox 66 notamment bloque désormais la lecture automatique des vidéos avec du son, et Mozilla annonce que les utilisateurs pourront également bloquer la lecture automatique de toutes les vidéos en septembre.

Mener des actions écologiques pour compenser son empreinte carbone numérique

Mozilla préconise notamment d’utiliser le moteur de recherche Ecosia, qui finance la plantation d’arbres à partir du profit qu’il tire des recherches en ligne.

Utiliser son temps libre pour faire autre chose que manipuler son téléphone

Mozilla s’inscrit dans la mouvance du “détox numérique” ou “digital detox” pour conseiller la déconnexion. La fondation assure que « se déconnecter et ne pas utiliser d’appareil électronique constituent encore l’un des meilleurs moyens de réduire son empreinte carbone numérique ». Alors chaque fois que vous avez une minute de libre, Mozilla vous conseille de « rêvasser, regarder passer les gens ou écouter le temps qui passe », au lieu de vous jeter sur votre téléphone.

Mozilla assure que “ces gestes ne sont qu’un début”, on peut donc s’attendre à d’autres actions de la fondation pour amener le maximum d’internautes à réduire leur empreinte carbone numérique.

Mots-clés écologiemozilla