Clicky

Voici les premiers jeux PS2 disponibles sur la PlayStation 4

La PlayStation 4 se vend comme des petits pains et elle dispose d’un catalogue très étoffé, mais Sony n’a pas l’intention de se reposer sur ses lauriers et le géant nippon a décidé de remettre quelques jeux PS2 au goût du jour pour sa dernière console de salon. Il vient d’ailleurs de révéler la liste des premiers titres compatibles.

Le meilleur reste à venir car ces jeux sont disponibles dès à présent sur la boutique de la marque et cela vaut autant pour sa version américaine que pour sa version européenne.

Jeux PS2 sur PS4

Si vous ne savez pas quoi faire ce week-end, alors pourquoi ne pas jouer à Grand Theft Auto III sur la PS4 ?

Si vous voulez en profiter, ce n’est pas compliqué car vous n’aurez qu’à vous rendre sur le PlayStore Store pour vous servir. Enfin, c’est une façon de parler car tous ces titres sont payants, bien entendu.

Sony ne s’est pas contenté d’un simple portage, ces titres sont tous compatibles avec les fonctions de la PS4

Dans le lot, on trouve de nombreuses perles comme Dark Cloud, par exemple, ou même Rogue Galaxy et plusieurs Grand Theft Auto.

Il faut d’ailleurs préciser que Sony ne s’est pas contenté d’un banal portage. Ces jeux sont aussi compatibles avec le système de trophées de la marque et avec le Remote Play ainsi qu’avec toutes les fonctions de retransmission en direct.

Le tout en Full HD 1080p, bien sûr, histoire d’en rajouter une couche.

Il faut aussi savoir que cette liste va s’enrichir progressivement au fil des semaines et des mois qui viennent.

Voici la liste des premiers jeux PS2 disponibles sur la PlayStation 4 :

  • Dark Cloud — $14.99
  • Grand Theft Auto III — $14.99
  • Grand Theft Auto: Vice City — $14.99
  • Grand Theft Auto: San Andreas — $14.99
  • Rogue Galaxy — $14.99
  • The Mark of Kri — $14.99
  • Twisted Metal: Black — $9.99
  • War of the Monsters — $9.99

Sympa, non ? Certes, après il faut avouer qu’ils ne sont pas donnés non plus et c’est assez dommage finalement. Sony aurait pu faire un petit effort de ce côté là. Et en même temps, quand on aime, on ne compte pas…