Voici pourquoi la Lune aurait deux faces

C’est bien connu, notre lune a deux faces : celle qu’on voit depuis la terre et celle qu’on ne voit pas. Mais ce qui est étrange c’est que ces deux faces sont complètement différentes. En effet, tandis que la face visible présente une croûte plus fine et plus lisse, la face cachée elle est recouverte d’une croûte plus épaisse et parsemée de cratères d’impact laissés quasiment intacts par les coulées de lave.

Pendant des décennies les scientifiques ont eu du mal à expliquer cette différence entre les deux faces de la lune.

JAXA Lune

Crédits Pixabay

Mais dans une nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé des modèles informatiques pour apporter de possibles explications à cette étrange caractéristique de la lune.

Une autre hypothèse de la formation de la Lune

Selon la nouvelle étude, la différence entre les deux faces de la lune pourrait être le résultat d’un impacteur géant qui aurait percuté la lune, laissant un immense cratère sur toute la partie qu’on peut voir depuis la terre. Mais ce ne serait pas la première collision violente qu’aurait subie la lune.

Il y a deux théories actuellement sur l’origine de la formation de la lune, et selon l’une d’elles, la formation de notre satellite naturel aurait résulté d’un autre impact encore plus important, ce qui expliquerait pourquoi la Terre et la Lune semblent être composées de proportions identiques de différents composants.

Bien que très ancien, l’impact sur la face visible de la lune aurait eu lieu bien plus tard. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont modélisé 360 collisions différentes et comparé tous les résultats à ce que nous savons de la lune aujourd’hui. Ces travaux suggèrent que l’impact aurait pu être causé par un objet de la taille du gros astéroïde Ceres – large de 800 à 900 km.

Les scientifiques pensent qu’un tel objet a dû se former assez près des deux objets qui sont à l’origine entrés en collision pour former la Terre et la Lune, ce qui expliquerait les ratios élémentaires si proches des deux astres. Selon eux, l’impact aurait laissé un cratère de 5600 km sur la surface de la lune, couvrant pratiquement toute la face visible.

Une théorie qui pourrait être confirmée par les données de Chang’e-4

Si les résultats de l’étude sont confirmés, elle permettrait d’abandonner d’autres explications avancées par les chercheurs, telles que l’idée selon laquelle la Terre avait à l’origine deux lunes distinctes plus petites qui se sont heurtées pour former la lune à deux faces actuelle. Les scientifiques espèrent étoffer leurs modèles avec les données des missions lunaires actuelles et futures, et en particulier la mission chinoise Chang’e-4, qui a atterri sur la face cachée de la lune en début d’année.

Mots-clés lune